Laetitia

31 Jan

lundi 1 er novembre à 36 sa, le jour j: il est 6h45je suis au lit, je me suis levée y a 5minutes pour faire pipi, et je sens encore que ça coule: oups :s
je me leve pour retourner aux wc, mais je m’aperçois en fait que c’est les eaux! j’innonde l’appart!!!! (david dort encore) je me dis « oh lala, pas ça pas ça, pas maintenant » 😆 grosse quantité de liquide…. j’ai eu peur, car 36 semaines ça m’a pris un peu au dépourvu!

je me fais à l’idée (réveil express quand meme) et me dis qu’il va falloir y aller vite, mais que j’ai 2/3 trucs à faire avant! (douche, valise, réveiller david, prendre le ptit dej)

je reveille donc david:

moi: « coeur j’ai perdu les eaux »

lui » quoi? quoi? (imaginez la tete, 3h de sommeil dans le ventre) c’est pas possible, t’as dû te pisser dessus »
moi! « non non, faut pas exagérer j’ai pas une aussi grande vessie » 😆

Bon, il en revient pas, il est pas content, tout ça arrive trop vite, il est pas pret, a pas dormi! mais bon, on a pas le choix, elle va pas nous attendre! :ouch:

En attendant qu’il se réveille et se prépare je termine ma valise, on prend le ptit dej (je sens qu’on est pas pret de manger l’un comme l’autre), et on discute!

Je lui dis que je pense que ça va etre long, et que je pense que c’est pour demain! et qu’on déclenchera, car j’ai pas de contractions!
Je suis persuadée, qu’elle naitra le 2! comme son papa et sa maman!
Nous prenons le temps de faire une derniere photo en amoureux, je prends l’air sur la terrasse, je suis franchement pas stressée (bizarre pour quelqu’un comme moi , qui passe son temps à stresser!)

Nous partons à l’hopital :La 1/2 heure de route se passe bien, personne sur l’autoroute! David nous met du reggae pour me détendre, il sait que la musique m’aide à cela, et je ressens les premieres contractions douloureuses, mais ça va, pas de quoi casser trois pattes à un canard! Je souffle, comme je l’ai appris, et comme je l’ai toujours fait quand j’avais des contractions jusqu’ici! elles sont la toutes les 10 à 12 minutes!

9h30 Nous arrivons à l’hopital: J’explique à la sage femme que j’ai perdu les eaux, elle me met sous monito 1/2 h je crois (la notion du temps est bizarre quand on accouche), seule avec David dans une chambre (on se marre comme des fous, il me fait rire, il est fatigué, et moi je suis au paradis, je vais voir ma princesse bientot, et je suis trop détendue!) j’ai plusieurs fous rire 😆
david a envie de faire pipi toutes les 5 minutes, je crois qu’il est enceint 😆
le coeur du bébé va bien, et il y a bien des contractions (oui oui j’avais remarqué)
Elle m’examine, et constate en effet que la poche des eaux est rompue, elle decide de me faire voir la gyneco de garde (je comprends pas bien pourquoi au début)

10h30 les contractions sont plus fortes, plus rapprochées, et la gyneco nous emmene dans son bureau, et me fait m’asseoir (euh la c’est pas possible ça fait mal au bassin, je sens que la petite est descendue, je reste donc debout)
elle m’explique que vu que j’en suis à 36 SA+1 , je dois etre prise en charge par un service qui peut accueillir les prémas, même si mon bébé sera un petit préma, il le faut quand, on ne sait jamais! or, leur unité kangooroo est pleine, ils ne peuvent donc pas m’accueillir! pemière claque, mon reve d’accoucher ici, et et de recevoir cet accompagnement est fini! j’ai envie de chialer, mais je me reprends vite, pas le temps de pleurer sur mon sort! en plus j’ai mal!
Je decide donc d’aller à la mater près de chez moi, au moins David n’aura pas beaucoup de route à faire pour nous voir!

Nous voila parti, direction sens inverse,

Contractions toutes les 4/5 minutes, je souffle, j’ai mal au ventre et au dos! mais j’apprécie le paysage, il fait beau, et les couleurs des arbres sont splendide!s je suis détendue! david est stressé, nerveux sur la route, ça me fait sourire car j’étais persuadée que ça aurait été le contraire! il me dit imagine « t’accouche dans la voiture » ça va pas ou quoi?

11h30 on arrive à l’hôpital ! la je douille, mais descendre de la voiture et marcher me fait du bien! j’aimerai bien me poser un peu! j’en ai marre d’etre oscultée, trimballée, j’aimerai faire du ballon, prendre un bain…le chemin jusqu’aux salles d’accouchement est long! un long long long couloir! qui n’en finit plus ! 😮

Une femme jeune arrive vers nous, elle est etudiante sage femme, elle me fait un monito (encore :pt1cable: ): tout va bien encore! La les contractions sont plus difficiles deja! etre allongée me fait super mal au dos! je souffle, je souffle!!! David à les yeux qui tombent 😆 , puis un homme, un sage-femme homme la rejoint… ils m’auscultent tous les deux (super, moi j’ai pas le droit à 1, mais 2 touchers vaginaux, avec analyse et étude comparative de mon anatomie :fou: :fou: :fou: ), je suis dilatée à 3! je suis contente, car ça veut dire que le travail a débuté, et que j’ai pas mal pour rien! 😀

A partir de la c’est flou, magique, rapide et immense! très animal!

On me propose une douche! oh oui

David me masse le dos, me fait respirer! je me mets sous l’eau, ça fait du bien, mais je sens que ça contracte de + en + violemment, et souvent (comme je le dis tout cela reste très animal: je geins, je souffle,David ne me reconnnait pas): ça n’est plus moi qui agit la, c’est mon corps qui parle… je me laisse bercer par la douleur, et laisse descendre mon bébé, je sais qu’il est important de ne pas se crisper face à la douleur » (merci ami yoga)

La douche est courte: juste 5 minutes! je veux m’allonger, enfin, je veux me faire voir, et avoir la péri! Même si j’essaie de tenir le plus longtemps possible, la j’ai pas envie de trop souffrir quand meme 😆 js’ais pas ce qui m’attend quand meme lol
Je passe devant eux, ils mangent, et je suis la seule à accoucher, ils disent qu’ils vont me chouchouter: la classe

Re-allongée et re monito ça me saoule severe ce monito, car je peux pas me mouvoir comme je veux! puis la sage femme m’appuie sur le ventre pour bien voir quand il y a une contraction!

David est la, mais sait pas trop comment faire pour m’aider! au passage de chaque contraction je lui brois la main!
Moi je suis dans ma bulle: je ressens la vague dont on m’avait parlé: la vague de contractions de + en + fortes, de + en + douloureuses, puis l’accalmie, et ce bien être immense! (je ne me suis jamais sentie aussi bien, je suis en trance, c’est exceptionnel, ça me porte, je me sens forte, j’ai l’impression d’etre droguée)

Les sage femmes me repetent que je gere super bien, et moi je demande regulièrement quand arrivera l’anesthésiste 😆
Je finis meme par supplier la sage femme d’avoir un spasfon ( inutile me dit elle, à part une péri rien ne vous soulagera)
On attend juste les resultats du labo pour savoir si je peux avoir ou non la péri, car pas eu le temps d’avoir mon rdv du 9eme mois et anesthésiste (rdv le 8/11 oups)

Les sage femmes nous laissent un peu seuls avec David il est 14h00…

La, tout s’enchaine, lors d’une contraction je sens que j’ai envie de pousser, et je sais très bien ce que ça veut dire :o: , je dis à chéri d’appeler vite quelqu’un!

lui « t’es sur? »

moi « mais oui »

lui « t’es sur »

moi: oui vite!!!!

lui « t’es sur hein? »

moi « oui tu vas appuyer sur cette sonnette ? » lol

On vérifie mon col, je suis à 8 !oh purée: je suis passée de 3 à 8 en deux heures!
La plusieurs réflexions arrivent dan ma tete:
1- c’est sur le travail est lancé, c ‘est pour bientot
2- je la sens mal pour la péri, j’aurai le temps d’accoucher, que j’aurai pas eu ma péri

Bon je reste concentrée, je souffle, je geins, j’attrape la cuisse de la sage femme 😆 , pourtant pas très tactile d’habitude moi! mais la, faut que j’attrape quelqu’un!

Ils me disent que ça va aller vite maintenant! l’anesthésiste arrive enfin!! [:angie078:1]rhooo quelle joie!!
Elle prépare tout ce qu’il faut: ppfff je trouve le temps long, et je m’aperçois que bien plus tard qu’ils ont fait sortir mon cheri!
J’entends l’anesthésiste demander au loin à la sage femme « oh est ce bien utile de la lui poser elle est à 8? »
Elle se fout de ma gueule elle ou quoi? lol

lui répond « oui quand meme, ça va la soulager »

Ils me font m’asseoir , dos rond 😮 😮 😮 😮 😮 😮 ooooo la je douille, j’ai mal au bassin, aux reins, au ventre, j’ai du mal à respirer, et on m’appui sur la tete pour que je fasse le dos rond! J’ai l’impression d’avoir passer 1/2 h dans cette position! et chaque contraction devient + dure bien sur! surtout dans cette position!

La, elle me dit de loin « o h mais vous avez une scoliose? »

« oui et alors? très légere, j’ai juste eu besoin de kiné »

Elle me dit que la péri ne marchera peut etre que d’un coté alors : pas grave: on verra bien, c’est toujours ça de pris!

Je sens le liquide s’écouler dans mon dos, je sens pas l’aiguille, mais ne bouge pas d’un poil, je sais que vu l’endroit, l’enjeu est important! les contractions m’ont laissé un peu tranquille à ce moment la, la sage femme me fait meme la reflexion !

La, elle me demande si je sens que je suis assis sur du chaud: »je réponds avec un grand sourire niais « oui jai l’impression d’etre à la plage » 😆

C’est très agréable! je les fais bien rire, et je crois qu’ils se rendent compte que la péri a de l’effet sur moi, car je suis plus détendue de minute en minute!

Je sens de moins en moins mes pieds, mes jambes, mon ventre! c’est génial :Drhoooooooooooooooo le pied!

On me remet sur le dos! et la, je souffle
Les contractions sont toujours la, et je sens que dalle 😀
On fait rentrer david, j’ai le sourire, je suis bien, on fait des photos! j’ai la dalle, je fais des blagues, et à chaque arrivee dans cette salle d’accouchement, les gens n’en reviennent pas de mon sourire :sol: »garde la peche » lol

On me met sur le coté gauche, une patte montée sur l’étrier, le sage femme me dit que c’est pour que bébé descende seule, que ça evitera que je pousse trop! ok pas de souci, on a tout notre temps de toute façon, j’ai pas mal!!!

16h00: ils reviennent, et me demandent si je me sens prete à pousser…euh beh quoi deja? (franchement j’ai peur de cette étape, c’est la grande finale, j’ai le trac, j’en tremble c’est dingue!!!)

Sur le dos, les pieds dans les étriers, le sage femme et son étudiante entre mes jambes, une aide soignante à ma gauche, et David à ma droite, et nous voila parti à pousser.. oui je dis « nous », car c’est fou comme chacun était pris dans son role de coach.. trop drole à voir en tant que femme qui accouche, on se croirait dans le film 9 mois, quand legitimus dit « yes yes » ça me filerai presque un fou rire ce truc 😆

Je n’ai mal nul part, je me sens bien, en plein forme, quand je sens l’envie de pousser (ce que je ressens et sans douleur), alors je pousse de toutes mes forces, puis je respire, et je fais ça trois fois de suite.. ok bien compris!

Les premières fois sont faciles, mais je finis par m’essouffler c’est du sport! entre chaque contraction on continue à plaisanter (c’est mon moyen de lacher la pression l’humour, ‘j’en ai besoin)
Je leur dit meme que j’ai faim (incroyable meme en train d’accoucher j’ai faim)

Puis, à un moment je pousse fort et la ils me disent qu’ils voyent sa tete, ses cheveux: David regarde (alors qu’il avait toujours dit qu’il ne regarderait pas), il est content, il voit la tete de sa fille, moi je touche c’est réel, ça me donne une force incroyable! je veux la voir, la prendre, la toucher

Je repousse encore, et la tete est complètement sortie,David est tout ému, moi aussi je pleure deja, un dernier coup et ma puce est la, en face de moi elle est magnifique!

Ils me la posent sur moi, elle est calme, je ne vois pas ses yeux, mais je la sens toute chaude, je l’entend crier, elle est parmi nous: bienvenue ma petite Eyloïs!

Le sage femme me recout (2 petits points) , moi je m’en fiche, je suis au paradis!!! 😀 😀 😀

Ils me la mettent sur moi, mais j’ai des draps sur moi et une blouse! je ressens le besoin d’un peau à peau, je me fous à poil! ça fera bien rire l’étudiante! 😆

Elle est posée tout contre moi, je profite, avec David , on l’admire! :love: elle est calme! elle est belle! ils lui mettent un capteur pour voir comment elle respire: elle est à 99% c’est parfait!!!

Après l’accouchement, je parle à la sage femme de laisser bébé ramper au sein, mais elle dit qu’elle est peut etre trop petite! J’attend mais rien ne se passe! Alors bon, ma puce est petite je l’amène vers mon sein!Mais la elle ne tete pas! la sage femme m’aide à bien la placer, ma fille suçotte le teton mais c’est tout!

Pour moi, sur le coup c’est pas grave, elle mangera bien tot ou tard!!! ils me proposent un biberon de complément! non!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :fou: :fou: :fou: :fou: :fou: :fou: :fou:

Le capteur à oxygène tombe à 94%:ils me la mettent en couveuse pour l’aider à respirer, nous n’aurons pas eu nos 2 heures de peau à peau 😥

Pendant ce temps, ils m’amènent un plateau repas, et David descend chercher les valises et appeler les familles…la fatigue arrive chez moi! wouah c’était du sport!

Ils se rendent compte que je fais de la fièvre, me mettent sous antibio pour 24h.

Finalement pupuce sort de sa couveuse rapidement c’est juste le capteur qui était mal placé, et nous remontons ds notre chambre vers 20h00

la nuit: impossible de dormir je suis trop dans l’euphorie de l’accouchement et admire ma princesse ! :love: je la remets regulierement au sein! meme sans signe d’envie de teter! elle ne tete toujours pas! le lendemain je suis vanée, mai c’est pas grave!

j2: je suis en super forme, et ravie! tout le monde m’apelle, vient me voir! le grand bonheur! bon, elle ne tete toujours pas, on revient regulierement voir comment elle tete: langue au palais, elle a du mal! est ce du à ces 36+1 sa? ou moi qui ne suis pas douee, je commmence à douter, mais ne perds pas espoir! elle s’enerve au sein, elle lutte, tete 2/3 goutes puis s’endort ou pleure ++++ , mais elle ne mange pas 😥
Cette nuit la, je lui fais goutter un par un des gouttes de colstrum dans sa bouche! je ne comprend pas pourquoi elle ne tete pas 😥 tampis je veux la nourrir et lui donner la becquée comme une maman oiseau!
Je veux le meilleur pour ma fille et pour moi cela passe par l’allaitement!

j3:test pour la jaunisse: le pediatre la trouve jaune! en effet, elle a un ictere!
Prise de sang pour confirmer et autre tests:ils me sortent du glucose pour la calmer! je refuse 😮 , on me regarde comme une bete de foire! une mauvaise mere qui prefere voir son bébé souffrir? en quoi donner du sucre la ferait moins souffrir? je la mets au sein, pour essayer d’avoir le meme effet que le glucose, mais bien sur elle ne tete pas..
Elle pleure lors de cette prise de sang: comme tous les bébé non?
Moi je me questionne: est ce que tous mes choix sont vraiment judicieux, les meilleurs qui soient pour ma fille? qui suis je pour lui infliger une souffrance sous pretexte que j’ai lu tel ou tel truc au sujet du sucre donné aux nourrisons.. ça commence à gamberger dans ma tete!

Elle doit monter en neonathologie pour faire de la photothérapie pour faire descendre l’ictere, chez un prématuré de moins de 10 jours de vie, l’ictere peut avoir un effet nefaste sur le cerveau.. ok, on monte ensemble, j’apelle David j’ai besoin de lui dans cette étape!
La je vois plein de petits prémas!j’ai eu du mal à supporter à etre loin de mon bébé 4 heures (4 heures sous une lampe), quand je dis loin, c’est pas en peau à peau, ne pas pouvoir la prendre quand je le souhaitais…. et je me plains, alors que je vois defiler dans ce service des parents qui ont leur tout petit dans ces couveuses… 😥

Le pédiatre m’explique qu’il faudra certainement qu’elle prenne un complément de Lait artificiel car l’ictere+ la photothérapie déshydrate les bébés,et comme ma puce tète peu, elle risque de ne pas le supporter… je comprend, mais dans ma tete, je dois trouver une autre solution… je veux lui donner mon lait, c’est le Lait maternel, pas leur lait en poudre qui est bon pour elle!

Après ces 4 heures de photothérapie , je retrouve mon bébé, et nous allons dans notre chambre! elle est cassée, complètement fatiguée! elle n’arrivait pas à teter, mais la c’est pire, elle n’a plus aucune force!

Je ne vais pas dormir de la nuit, je lui donnerai mon colostrum goutte par goutte dans sa petite bouche ( pourquoi à ce moment la personne ne me propose le tire lait?? moi meme je n’y pense pas, je suis dans la survie, je dois agir, le cerveau est sur « pause » )

j-4: je suis extenuée, 3 nuits sans avoir dormi + la fatigue de l’accouchemenent, j’ai une tete qui fait peur
on me remet ma fille sous photothérapie, elle en a encore besoin la je fond en larme littéralement devant les puéricultrice, je n’en peux plus, je suis à bout, psychologiquement et physiquement… j’ai besoin, et je sens aussi qu’elle a besoin de mon contact, que je la porte… 2 heures ou je vais pleurer non stop (sympa le baby blues) David arrive et me ramène un tire lait!!!mais bien sur! je dois tirer mon lait! et je le fais sur le champs! on, la nourrit alors à la seringue, mais 2 jours de photothérapie et complètement déshydratée, ma puce n’arrive pas à avaler ce qu’il y a dans la seringue et puis je n’ai pas encore ma montee de lait, je suis obligée d’accepter le lait artificiel pour que ma fille aille mieux!
On me menace de la sonder, si elle ne mange pas plus que cela, il s’agit de sa survie !!!je suis une mauvaise mère je n’ai pas su m’y prendre, pas su faire les bons choix, pas su l’a guidder, pas su ecouter… mais qu’aurai je dû faire? et la voila malade: et par ma faute !je sombre 😦

ce soir le, son papa et moi, mettons un temps fou à lui faire manger ce qu’il y a dans la seringue, elle recrache bcp , mais c’est toujours ça de pris! 😦

Ce soir la, je me sens mal, j’apelle les infirmieres: je me sens opressee! eux pensent à une embollie pulmonaire, ils font me faire une batterie de test: electro cardiogramme, prise de sangsau poignet pour voir le taux d’oxygene (aie ça fait mal): au final j’ai une grosse crise d’angoisse! je ne supporte pas de ne pas pouvoir nourrir ma fille, et me sens responsable de son état physique!

j-5: j’aurai dû sortir aujourdhui, et je sens bien que ça sera non! à cause de cet ictère! pffff en meme temps, je sais pas comment me dépatouiller avec cette alimentation , je suis perdue!
c’est repartie pour4 heures sous la lampe bleue qui rend HS mon bébé y en a marre! moi je file à la cafeteria et m’empiffre de chocolat et gateaux…
Les puéricultrices me proposent le biberon, car à la seringue, ça ne marche pas, bébé est t rop faible pour avaler, au biberon ça marchera mieux: j’accepte, je veux voir ma fille manger!
et la: je la vois tout enfiler: j’adore la voir manger!
A partir de ce moment la, je dois tirer mon lait, je comprend bien qu’il en va de la survie de ma puce et de l’allaitement!
Je tire tout ce que je peux, et complète par dessus, pour qu’elle reprenne tout le poids qu’elle a perdu (ah oui elle avait perdu top de poids bien sur)
Je met mon reveil la nuit pour tirer la lait, et la faire manger! je suis crevée, mais elle mange, alors peu imporrte!

j6: on est sensee sortir, et on me redit 4 h de photothérapie 😮 😮 😮 (qu’elle fera le matin) auxquelles on rajoutera dans la foulee 3 h
ma fille est un steck sous le grill, y en a marre!

mais elle a repris du poids, n’est plus deshydratée 😮

Ils accepteront de nous laisser sortir le samedi à 19h! on se sent tellement mieux chez soi! je dois quand meme y retrouner le ledemain, ainsi que tous les deux jours pour verifier son taux, et voir si elle prend bien du poids!

le 11/11 nous y retournons : j’explique au pediatre qu’elle mange bien, que je complète de moins en moins, car j’ai de plus en plus de lait! mais que j’aimerai bien qu’elle repasse au sein, et la elle me sort « oh beh la c’est foutu n’y comptez plus » et s’en va!

rhoo puree un lancement nucléaire ne m’aurait pas fait plus de mal! je voulais allaiter et elle me dit que c’est fini, j’ai besoin de soutien, et j’ai droit aux phrases fatalistes des professionnels..me revoila parti à pleurer pendant 1 heure :

Elle a tété mon lait durant trois semaines au biberon, en alternant progressivement avec le sien! Au début je la mettais de temps en temps, avant et après chaque tétée au biberon… Puis, elle a fini par téter 5, 10, 20 30 minutes, sans avoir besoin de biberon!

L’allaitement complet (donc avec mise en sein, sans biberon) a marché dés les trois semaines de ma fille! Pour moi, l’allaitement était très important et j’ai tenu bon pour cela… Au final, j’ai allaité ma puce 1 an, tout en reprenant le travail aux 3 mois de la petite.

Publicités

Une Réponse to “Laetitia”

  1. Héloïse 15 novembre 2013 à 23 h 20 min #

    J’ai aussi connu la photothérapie sous lampe bleue pour mon fils, ils me le gardaient parfois pendant 6h … une éternité ! Et je me suis aussi battue pour l’allaiter, ce qui a duré jusqu’à ses 18 mois. Nous pouvons être fières de nous, et stop aux soignants qui se permettent tout en nous culpabilisant, ce sont nous les Mères, pas eux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :