#57 Naissance en milieu hospitalier – avril 2011, Arlon, Belgique

7 Fév
Ma petite luciole est arrivée le 05 avril 2011 en dépassant de 10 jours la date initiale. En totale harmonie avec sa maman et après une grossesse magnifique, elle a montré le bout de son nez la veille d’être déclenchée !
Née coiffée, maman n’ayant pas voulu qu’on rompe la poche des eaux avant le moment magique. Moment magique en compagnie de papa, de mon gynécologue et d’une sage-femme. Bébé tonique, 4kg075 pour 54 cm.  Au vue de son CV, on ne peut rêver mieux !
La naissance s’est déroulée en milieu hospitalier. Pour un premier, on a préféré « la sécurité » (surtout pour le papa…).
Entrée à 5h, ma luciole est arrivée à 11h15. Je suis restée avec son papa toute seule avant l’arrivée du personnel médical (c’est à dire vers 10h45), dans cette salle d’accouchement froide ; heureusement, le soleil pointait le bout de son nez, histoire d’éclairer encore mieux la venue de notre luciole. Seuls à tenter de maîtriser les contractions, j’ai fini par craquer et demander une péridurale, exécutée par un anesthésiste dont j’ai à peine vu le visage…
Mon petit bout en peau à peau, je découvre que j’ai eu une épisio (sans m’avertir…) et le gynécologue m’annonce aussi qu’il a presque dû utiliser les forceps car ma luciole se présentait et est née en OS… Sur le moment, tout cela me semble futile. Le principal est d’avoir mon bébé dans mes bras. Avec le recul, je pense que mon accouchement aurait pu être pire mais il aurait pu aussi se dérouler plus naturellement. Deux « blessures » me restent de ce jour : l’épisio et ce sentiment d’avoir poussé dans le vide à cause de la péridurale.
Sortis après 3 jours seulement, pile poile au moment de la montée de lait (!), on était finalement contents de rentrer chez nous. Fini le long défilé des infirmières, kinés, pédiatres en tout genre qui nous ont véritablement dérangés ! On a eu droit à un réveil à 6h du mat’ par la kiné et son horrible machine anti-varices qui nous a gratifié d’un « Vous n’êtes pas à l’hôtel » en nous voyant rouspéter face à ce réveil en fanfare. Rien de mieux pour commencer une journée, en sachant que la précédente nous a tenu plus de 24h éveillés…
Puis, il a fallu faire face aux fameux « compléments » pour que bébé grossisse à tout prix ! Ma luciole a pris le sein tout de suite, avec tout le manque d’expérience que j’avais en matière d’allaitement… Aucune (in)formation à l’hôpital, si ce n’est une petite affiche collée au mur avec les différentes positions pour allaiter. « Vous n’avez qu’à lire l’affiche »……
Heureusement, grâce à mon entourage familial très présent et des parents sages-femmes tous les deux et le soutien d’une collègue bénévole à la LLL, ma luciole est encore allaitée, matin et soir et en cas de « coups durs ». 
Pour le prochain petit lutin, je rêve (et je mets tout en place pour y arriver!) d’un accompagnement de grossesse, d’un accouchement 100% naturel et pourquoi pas, un co-allaitement !   
AriLu (Belgique)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :