#77 Aurélia, Juin 2012

11 Fév
Bonjour, voilà presque 8 mois que j’ai accouché dans la maternité niveau 2 de ma ville. J’attendais mon premier enfant alors bien sûr beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête ! Le mardi 12 juin 2012 autour de 4h du matin j’ai été réveillée par de violentes douleurs, mon objectif étant de “ gérer “ le plus longtemps possible mes contractions à mon domicile ce n’est que vers midi et demie que j’ai appelé la sage femme, pour elle mes contractions n’étaient pas assez régulières alors je lui ai fait croire que j’avais l’impression d’avoir une fissure à la poche des eaux pour qu’elle accepte que je vienne ( je sais ce n’est pas bien ! ) mais je n’en pouvais plus. Arrivée à la maternité j’ai été examinée et mise sous monitoring j’étais déjà dilatée à 4 alors les choses se sont précipitées je suis passée en salle d’accouchement et comme j’en avais exprimé le souhait la péridurale a été posée, les sages femmes étaient très sympathiques et rassurantes, l’anesthésiste … beaucoup moins ! Enfin soulagée j’ai pu souffler un peu ! Je suis ensuite restée des heures sur le lit sur le dos sans pouvoir trop bouger. Vers 19h30 je suis enfin en dilatation complète, à aucun moment on me demande comment je veux accoucher, dans cet établissement c’est position gynécologique et c’est tout, ce qui est bien dommage.
Après plusieurs minutes de poussées la sage-femme veux me faire une épisiotomie, que je refuse je lui demande de me laisser encore 1 minute et cela paye puisque mon petit bout finit par arriver à 20 h 07 pour notre plus grand bonheur. Je l’ai eu tout de suite en peau à peau pendant 1 heure ce qui était tout simplement génial. Ce soir là le personnel est débordé nous nous sommes toutes données le mot pour accoucher en même temps  !
Après trois heures passées en salle d’accouchement on commence à me préparer pour partir en chambre avec mon bébé, mais là ils se sont aperçus que quelque chose n’allait pas, et là tout s’est accéléré j’ai hurlé de douleur, j’étais en train de faire une hémorragie, en effet le placenta a été vérifié par une sage femme encore à l’école et la sage femme titulaire n’ayant pas le temps de vérifier lui a dit qu’elle lui faisait confiance   or cette jeune femme était là pour apprendre et non pas pour tout faire seule. J’ai eu alors une rachianesthésie ayant refusé d’être sous anesthésie générale  pour subir une révision  utérine, j’ai eu un nombre incalculable de prise de sang. J’ai ensuite passé la première nuit de vie de mon fils seule en service réanimation ou j’ai été clairement laissée de coté dans une chambre très limite. Avec tout cela j’ai fait de l’hypertension et j’avais une prise de tension toutes les 10 minutes pendant 24 h. J’étais clairement épuisée lorsqu’enfin j’ai regagné ma chambre vers 9h, j’ai pu revoir mon fils mais je n’ai pas pu le prendre tout de suite étant très faible et branchée de partout. Cela a été très difficile à vivre.  Le reste de mon séjour s’est bien passé avec mon bébé même si je dois dire que je n’ai vu personne pour me demander si j’avais besoin d’aide avec le petit, heureusement que je n’en avais pas besoin sinon cela aurait été pareil ! Et pour finir le manque d’hygiène ( draps inchangés pendant 5 jours entre autres ) m’a provoqué une éruption cutanée sur les jambes et les bras, cela a duré 15 jours et s’est guéri grâce à une pommade à la cortisone. Malgré tout cela je garde un bon souvenir de la naissance de mon fils car le mettre au monde a été plus fort que tout mais pour mon second enfant j’irai ailleurs !!!!
Publicités

2 Réponses to “#77 Aurélia, Juin 2012”

  1. celine p. 11 février 2013 à 11 h 41 min #

    ceci n’était pas cool pour un premier … le premier bébé c’est quelque chose de très fort je trouve et je pense que l’accouchement doit être fait le plus respectueusement possible, déjà la position gynéco je compatis car pour mes 2 ce fut le cas et imposé par les sages femmes ! nous avons peut être accouché dans la même mater du val d’oise ah ah ah car j’ai eu ma fille le 15 juin et ce fut un week end surchargé, je suis passée d’une chambre « simple » à double car pas assez de place pour accueillir des mamans arrivée comme moi avant terme.

    • aurelia 11 février 2013 à 14 h 18 min #

      Merci pour votre message je n’est pas accouché dans le val d’Oise mais en Auvergne. C’est un pole maternité très récent dans lequel il n’y a que des chambres individuels et ça c’est un vrai avantage je trouve mais à quel prix !!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :