La naissance d’Anwen, dans le Jura

23 Fév

Le 23 juillet, journée calme pas trop le moral, j’attends ma puce, il fait chaud.
On se couche je rêve que j’ai des contractions, enfin je pense que j’en avais vraiment mais je dormais du coup je croyais que c’était dans mes rêves, 4h matt se réveille, il a fait pipi au lit il a pas voulu de couche la veille, on le change, je parle de mes rêves à jo il me dit qu’il en a rêvé aussi, on se recouche et 1 contraction, bon c’est une coïncidence, et 2 puis 3 je demande l’heure a jo je pensais qu’une heure s’était passée et non il est 4h30.
Je décide de me lever prendre du spasfon et une douche voir si ça passe, avant la douche ça s’intensifie j’appelle jo, il prépare le petit dej pendant que je me douche.
Contraction toute les 5 min mais on prend le temps on déjeune, on lève matt et vers 6h on l’amène à sa mamie, on lui dit que sa soeur va arriver, moi je cache ma douleur je veux pas qu’il ait peur.
On part pour la maternité on a une bonne heure de route je gère les contractions avec mon sifflet tout se passe bien, on approche mais les contractions s’espacent….
On arrive, une sage femme arrive elle nous dit que c’est le changement de garde qu’on doit attendre un peu, pas de souci je souffre peu.

Une autre sage femme arrive et la grand sourire c’est celle qui m’a reçue quand j’ai été hospitalisée je suis contente que ça soit elle, elle me demande si je veux une péri je dis non, et après ça elle ne me sera jamais re proposée.

Elle me demande de choisir ma salle de naissance. J’en choisis une orange avec un beau paysage au mur.
Je me sens bien dans cette atmosphère, elle m’examine et me pose le monito j’en suis à 3 cm, bof, mais le travail a commencé.

Je reste 1h sous monito, après elle me libère et me dit que je peux aller au bain ou marcher on va marcher il fait encore pas trop chaud je suis bien au soleil, je lézarde !

On remonte pour qu’elle me remette le monito une demi heure environ, pendant ce temps je vais sur le ballon ou à 4 pattes je fais un peu ce que je veux, bébé va bien mais le monito capte mal les contractions. Avec jo on rit bien j’ai le sourire, il me raconte des blagues et on parle d’homme préhistorique !! il est 11h je vais prendre un bain ! Le bonheur ! J’ai pas pris de bain depuis si longtemps, je me détends je ne sens quasi plus les contractions, j’y reste une heure.
On retourne en salle de naissance, on prend les dernières photos du bidon, et on se met dans le canapé, ouhhhh, je fais aie aie aie aie, jo se fiche de moi mais là je ne ris plus la douleur est bien là !
La sage femme revient et me réexamine j’en suis à 5 seulement mais le bain a bien aidé le col est tonique, remonito je vais sur le ballon, je commence à avoir mal mais je gère bien avec le souffle et mon sifflet.

Vers 13h 13h30, j’en suis à 7, elle me propose de me poser la voie d’entrée pour l’ocytocine je tourne de l’oeil et là le calvaire commence je ne gère plus, je crie à chaque contraction, la douleur est de plus en plus forte, je suis sur le ballon suspendue à l’écharpe, j’ai mal jo est près de moi, je vois à sa tête qu’il souffre de me voir souffrir mais je suis ailleurs, à chaque contraction je me dis que je vais pas y arriver mais entre chaque je me redonne du courage.

Je pense à Matt et à ma puce qui va arriver.

Au bout d’un moment une autre sage femme vient elle me dit que c’est elle qui va s’occuper de la petite quand elle naîtra elle est aussi très sympa et reste plus vers nous. Ma sage femme revient, j’en peux plus elle me demande comment je veux accoucher je sais pas, je sais plus, j’ai peur d’accoucher sur le ballon c’est con mais bon, je me mets accroupie sur la table, avec jo derrière moi, j’ai toujours horriblement mal, on attend.

Elle revient m’examiner j’en suis à 9 la puce est pas descendue mais elle me dit qu’elle pourrait passer elle me propose de pousser pour voir si elle descend, elle descend !

La poche des eaux se rompt. La sage femme me dit qu’une dame l’attend qu’elle revient, l’autre sage femme (qui a le rôle de l’auxiliaire puéricultrice) me dit de pousser quand je le souhaite, mais ma sage femme revient pas et la puce, elle, elle arrive !
Du coup on me dit d’arrêter de pousser mais je peux pas, la sage femme revient enfin elle enfile ses gants me dit d’arrêter de pousser (pour mon périnée) mais c’est plus fort que moi je hurle que j’ai mal et que je peux pas arrêter, tous ça en quelques secondes et elle était là enfin, elle hurle, ma fille est là je réalise pas je suis ailleurs. J’ai pas de déchirure ni rien. On nous propose de voir le placenta, on dit oui elle nous explique et nous propose même de le garder mais non on ne voit pas quoi en
faire.
On découvre la puce, 2h environ de peau à peau rien que tous les 3, puis la sage femme s’occupe de moi, mon homme s’occupe de la puce avec la seconde sage femme, j’ai vite pu les rejoindre (c’était dans la même salle mais j’ai pu aller voir). Et on est allés en chambre moi en marchant un réel bonheur !
Voilà a refaire;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :