Aurélie, à Dijon en 2011

24 Fév

juline+pola

Mardi 31 mai 2011

Réveillée à 4 h du mat par une douleur comme celle de mon décollement de membranes de la veille….(là je me dis c’est pas possible elle m’a fait mal cette SF quand même) puis dix minutes après une vraie contrax bien douloureuse. j’attends encore un peu et ça commence à s’enchainer, douloureux mais gérable, je vais prendre une douche histoire de voir  si ça passe mais non , du coup Mr va prendre sa douche également pendant que je vais quelques minutes sur le ballon.
Départ en voiture, nous sommes arrivés à la mat à 6h, deux contrax bien senties me bloquent dans le hall des urgences, les SF de garde ont juste le temps de m’examiner, me poser une voie veineuse et me faire une prise de sang, je suis déjà à 5/6cm donc hop direction le bloc n°1 (celui ou j’ai accouché de Lisa – d’ailleurs le fauteuil jaune est toujours là et pas réparé !!)

le SF m’accueille avec une élève SF qui déploie son kit à péri. je lui dis « non mais pour ça vous pouvez attendre j’en veux pas » je demande au SF de reprendre mon projet de naissance pour qu’on en discute pendant que je m’installe d’office sur le ballon (y’a que là que je suis bien) et que l’élève tente un monito (Juline a tourné et est passée dos à gauche apparemment)
le SF me propose un bain chaud mais veut 20 minutes de monito que nous n’aurons jamais. J’ai l’utérus qui est rétif au monito, on voit pas les contrax, les bébés sont fuyants et les sangles tiennent jamais !!

finalement changement d’équipe, il n’y a que 3 SF et celle qui devait être avec nous monte en renfort, j’ai donc une nouvelle SF qui vient nous accompagner.
Vincent me masse le bas du dos et me prête sa main a chaque contraction, plus il frotte fort au niveau des lombaires, meilleur c’est (on dirait limite que je prend mon pied !!)
vers 7h20 je crois, la SF me propose de me réexaminer j’accepte et je suis à 9cm j’ai très envie de pousser…. sauf que là c’est la panique je suis couchée comme je peux sur le lit, de travers sur la gauche, chaque contrax me fait super mal et me laisse peu de temps pour respirer.
je finis par supplier pour une péri, la SF rigole et me dit mais mme vous etes en train d’accoucher !!! la péri c’est pas possible vous avez trop envie de pousser ! (je pense même plus à la dose de morphine ou au gaz )

Vincent me voit agrippée a sa jambe de pantalon a chaque contrax (et m’entends crier et supplier aussi…) mais il m’encourage à respirer et à souffler plutôt que de pousser sans reprendre mon souffle.

la SF me propose de me mettre sur le coté ou vraiment sur le dos car la poche des eaux est bombée et ma fille descend du coup je veux rester sur le dos, j’ai trop mal pour me mettre dans une autre position.
le temps de remonter les cale pieds et de remonter un peu le dossier je sens une énorme envie de pousser, je m’agrippe au épaules de Vincent qui me tient dans ses bras et me soutient, la tête passe, je dis à la SF que ça me brule, pas le temps de reprendre ma respi seconde envie de pousser les épaules sont là la SF a juste le temps de manœuvrer Juline pour la sortir que le reste du corps suit….et ses pieds rompent la poche des eaux en sortant (oui ma fille est née DANS son liquide amniotique, coiffée comme on dit chez les anciens et rupture à 0 chez les pros)

elle est toute bleue mais crie déja, la SF me la pose sur le ventre, elle est toute douce et ouvre de grands yeux et arrête de pleurer direct. il est 7h50…..j’ai eu en tout et pour tout 3h50 de travail/expulsion sans analgésie, avec la présence non stop de mon homme qui a su être formidable tout le long et seulement deux minuscules éraillures qui m’auront valu 3 points de suture

mes premiers mots  « je l’ai fait !! sans péri !!! avec toi !! »
réponsede mon homme « ben t’avais plus le choix fallait bien qu’elle sorte !! » (mais je sens bien qu’il est fier de moi)

4kg100 de bonheur sur 50cm de longueur, des petits cheveux châtains et une très forte ressemblance avec sa grande sœur.

par la suite la SF me demande d’expulser le placenta qui me donne l’impression de pondre un ballon de baudruche rempli d’eau chaude….les soins à maman, la tétée d’accueil, une pesée rapide de Juline et son test apgar et hop on nous laisse tranquilles faire connaissance avec Juline (pas d’aspi, pas de collyre, pas de vit K, ni de bain) pendant deux heures avant de nous monter en chambre.

voilà !!

mon PDN s’est pas déroulé à 100% comme je le voulais mais j’ai eu l’accouchement que je voulais quand même ! le peu qui manque sont des points de détails, j’ai eu l’essentiel, pouvoir me sentir actrice de mon accouchement.

en guest star le fauteuil jaune

31052011%28004%29

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :