Naissance d’Evan – juillet 2012

24 Fév

Comment trouver par ou commencer pour tout ces merveilleux moments!
Car oui j’ai eu cette chance de vivre mon accouchement comme je l’avais rêvé, celui là même qu’on espère celui qu’on idéalise pendant ces 9 mois de préparations!

Notre petit Evan est né le 20 Juillet 2012 à 22h45 à la maternité de G***** (69).

Tout ma grossesse c’est passée de manière idyllique aucune nausée ni aucuns de ces petits maux si souvent ressentis pendant une grossesse…

Je n’ai participé à aucun groupe de préparation à la naissance de manière volontaire car des questions et des doutes on en a plein la tête;Je ne voulais pas cumuler ces interrogations avec celles des autres mamans et surtout parce que le choix de la maternité ne s’est fait qu’au huitième mois!
Je n’aime pas les milieux hospitaliers ils m’effrayent , l’envie d’accoucher à la maison était mon premier choix mais mon compagnon était réticent à cette idée c’est notre première enfant et il avait besoin d’un cadre médicalisé pour être en totale confiance.

Pendant ces sept premiers mois, que je le veuille ou non les autres mamans ont eu BESOIN de partager leurs expériences… rares sont les histoires heureuses…

Première certitude cette accouchement je le vivrai sans péridurale je veut rester maître de mon corps garder le Control…
Ma première échographie c’est faite à Strasbourg,la seconde à Nevers et celle du huitième mois à Bordeaux.Notre activité professionnelle nous promène dans toute la France et je voulais rester près de mon compagnon.
Face à ce parcours atypique lors des examens vous n’êtes plus vraiment respectées,leurs travails semblent bâclés car de toute évidence je n’allais pas accoucher dans leur maternité et si j’avais le malheur de parler de mon projet de naissance les yeux s’écarquillent , et à l’unissons tout ces spécialistes vous disent :
« Vous verrez bien le jour venu « …
Ces mots résonnent comme une sentence ,car oui femme tu enfanteras dans la douleur!

Huitième mois mes certitudes se fissurent le doute revient…

Plus tard une rencontre, un livre celui de Frédérick Leboyer « pour une naissance sans violence »
Mes certitudes plus fortes que jamais reviennent oui mon accouchement se passera bien!
De toute façon mon fils et moi savions ce qu’il fallait faire!

La Maternité oui, mais laquelle?!!

Grand Marathon téléphonique, quelle région ciblée ?! La France entière!!
Nombreux furent les refus…
Et puis une prise de contact,dans une maternité proche de chez nous et des grands parents,celle qui fut la bonne! une sage femme sympathique m’ECOUTE et rigole avec moi de mon parcours!
Je parle de mon projet de naissance elle m’ECOUTE toujours et elle m’explique qu’ils sont équipé d’une salle physio avec une baignoire un grand tatami….

Premier Juillet visite de la Maternité!
On adore !! Le discours des sages femmes est rassurant la salle est géniale très peut médicalisée la lumière est tamisée bref se sera ici!

Le jour J ,ou presque!!

L’accouchement était prévu le 15 Juillet mais petit bonhomme était bien au chaud!
Ou alors maman ne voulait pas le laisser partir…!
Nous nous rendions toutes les 48 heures pour faire un monitoring, bébé va bien mais pas de contraction!
Pendant ces examens j’ai été suivie par trois sages-femmes ,trois personnalités différentes reliées par les mêmes convictions…
Un suivi sans stress géré de manière cohérente.
Ils m’ont préparés doucement au fait qu’un déclenchement serait envisageable…

Dimanche 19 Juillet

Quatre jours d’attentes et rien ! bébé n’est même pas en position,il a bien la tête en bas mais reste face au monde! petit curieux!
La décision est prise demain ont déclenche,le fait de ne pas plus attendre permet de commencer avec la méthode la plus douce et si il est nécessaire de continuer toutes les 24 heures avec des produits plus forts….
Cette décision me permet de toujours rester dans mon projet d’accouchement par voies basse.

Lundi 20 Juillet

Nous arrivons à la maternité sereinement et volontairement en retard pour profitez de ses derniers instants!!!
Derniers examens et toujours pas l’ombre d’une contraction!
Ils m’installent une sorte de petit tampon, qui doit aider à commencer le travail.
Il est 11h30, nous sommes seuls dans la chambre discrétion du personnels, en accord toujours avec notre choix d’accouchement naturel!
16 heures les premières contractions s’installent le travail commence!!
Le déclancheur est retiré pour que mon corps puisse prendre le relais!
Nous sommes toujours seuls mon chéri accompagne ces premières contractions en me massant le dos…
nous sommes serein.
19 heures le travail s’accélère je sens qu’il faut que je pousse,j’en fait part à mon compagnon qui sort chercher une infirmière et qui très calmement lui dit :
« Je ne suis pas médecin mais je croit que ma femme est en train d’accoucher! »
La sage femme arrive et oui ,le travail est bien avancé il faut descendre!
Quelques instants d’attentes le temps de finir de préparer la salle nature et nous voilà partis pour ma part à quatre pattes sur mon lit en train de me tenir au dossier relevé!!
Quel curieux convoi!

20 Heures arrivée dans la Salle nature

Je ne décroche pas mon lit!!
Guidée par la voie de la sage-femme et de son assistante je me dirige vers le tatamis ou elles m’installe dans cette même position toujours à quatre pattes la poitrine appuyée sur le ballon.Leurs présence se fait toujours dans une grande discrétion…
Mon conjoint se place face à moi calant le ballon entre ses jambes et en me tenant les mains…
Nous avions choisis de mettre de la musique sur laquelle je pouvait me concentrer.
Face à face nous vivons ses contractions calmement,les prenants une par une…
La tête est presque sortie je peut la toucher, elles m’encourage à pousser plus fort!
Je bloque un peut l’effort, la sage me dit alors:
 » ne vous inquiétez pas vous avez surement l’impression que tout peut se déchirer mais se n’est pas le cas! »
Elle avait vue juste, je me laisse totalement guider par sa voie, j’ai confiance en elle.
J’entend:
 » il arrive! »
et le voilà posé entre mes jambes,il pleure doucement mais s’arrête vite,il a les yeux grands ouverts face à moi, premiers regards,je reste là à le regarder j’entend prenez le dans vos bras!
le voilà contre moi tout doucement nous nous installons pour un peau à peau…
La sage femme effectue un contrôle rapide, me recoud, quelques petits points de sutures rien de bien méchant.
Elle se retire nous restons seuls il essaye de téter…
Une grosse demi heure se passe elles reviennent pour couper le cordon, Papa s’exécute.
Evan ne ressent rien.
Elle s’installe à côté de moi pour les examens basiques la pesée et les premiers réflexes,il est détendu ne pleure pas…Papa épaulé de la sage femme l’habile…

Nous remontons dans la chambre heureux et prêt a vivre cette nouvelle vie à trois!

Je voudrais que toutes les futures mamans puissent le vivre de manière aussi sereine…
Il faut beaucoup de force pour arriver à lutter contre la mécanisation de l’accouchement;
Chaque femme devrait pouvoir le vivre comme elle l’entend.
Car chaque duo maman/bébé est unique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :