# 197 Laura, dans la Loire en 2012

28 Fév

Bonjour, voici comment s’est déroulé mon accouchement:
Le 23 mars journée ensoleillée je décide d’aller me promener et voir mes copines, j’étais a une semaine du terme donc c’était maintenant ou jamais ! La nuit précédente j’ai eu pas mal de contractions qui ont fait que j’ai peu dormi mais ce n’est pas grave j’ai trop hâte d’accoucher ! Vers 18h je rentre chez moi et la je sens que ça commence a travailler contractions toutes les 10 minutes j’appelle donc mon mari pour qu’il ne reste pas trop tard au travail. Une heure après il arrive et me demande quand est-ce qu’on part, il était pressé ! Je me sentais bien, dans ma chambre avec musique douce et lumières tamisées, on se douche, mange un petit bout et on prend le temps de se faire un câlin en ressentant les contractions, on était deux pour la dernière fois ! Je serais bien restée plus longtemps mais mon mari avait peur, malgré le fait que je gérais très bien la douleur. Bref on part pour la maternité, 40 minutes plus tard me voilà couchée sur une table dure comme du bois pour le monitoring, on me dit que ça ne sera pas long, j’attends plus d’une heure sans voir personne.

Je suis ouverte a 3 donc direction chambre de travail, je demande le ballon, on me dit ok mais avec le monitoring… Pas le choix donc on essaye mais le bebe est difficile à capter donc on me rallonge sur le lit alors que les contractions dans les reins sont de plus en plus fortes et que ça devient difficile de rester allongée.

On me passe en salle d’accouchement, on me perce la poche des eaux avec mon accord, bien qu’on ne me laisse pas vraiment le choix. Je précise que j’avais fait un projet de naissance avec le moins de geste possible et le plus naturel possible. Ça commence mal ! On commence a me parler de péri, je refuse. On me met une perfusion d’ ocytocine a mon insu, puis une deuxième, ce n’est que lors du changement de garde que je l’apprendrai (j’avais écrit que je n’en voulais pas).

A cause du monitoring je dois rester allongée, le travail se ralentit, le bébé est de travers, je suis bloquée a 7. Les contractions sont insoutenables mais grâce a mon mari je gère quand même je suis motivée.

Je perds du liquide amniotique sans arrêt je supplie pour qu’on me donne des serviettes hygiéniques car ça me bloque ces fuites, malheureusement on m’en donne très peu, mon mari est obligé d’en piquer sur le chariot et de m’aider a les mettre… J’ai beaucoup de mal a gérer la douleur, il est 6h du matin, je n’ai pas le droit de boire ni de manger, je le fais en cachette et on m’engueule sèchement !

Et là, deux sage femme me regardent, sans aucun conseil, me laissent me rouler par terre et me parlent de péri. Je craque. Je demande la péridurale avec déjà des remords…

Une sage femme un peu plus causante arrive, ça fait plaisir. Je dors pendant 45 minutes, je me réveilles en colère car comment peut on dormir en accouchant ?! Je me dis que la maternité c’est quand même le monde a l’envers !

J’essaye de bouger, je discute avec la sage femme pour qu’on ne me remette pas de péri et pour pouvoir accoucher sur le côté ou demi assise… Bref pas sur le dos, elle me dit que ça va être difficile car il risque d’y avoir un cordon autour du cou ou une ventouse donc ça ne sera pas confortable pour le gyneco…. A 11h je ressens mon bebe très bas dans le bassin, la sage femme m’ausculte et ne me dit rien. 1h plus tard j’ai envie de pousser, je lui dis et elle me dit attendez je vais voir si le gyneco est encore là (il est midi et il est sensé finir a midi).
Elle revient et me dit c’est bon il arrive mettez vous sur le dos, ça fait une heure que vous êtes dilatée a 10 ! J’étais folle… Bref il me guide pour la poussée même si je sais ce que je fais car je sens tout, je voulais pousser en respirant, il m’engueule et me dit de bloquer, je m’execute, pas le choix.

Et là le moment magique arrive, j’attrape mon bébé et le pose sur moi.

Je suis super émue, mon mari aussi, on pleure tous les deux, il me dit qu’il est fier… On m’arrache mon bébé pour l’aspirer, lui faire « les soins ». Je reste 10 minutes seule dans la pièce a pleurer de joie et déçue qu’on m’ait volé nos premiers instants. Le papa revient un peu choqué pas les soins un peu trop violents a son goût mais tellement heureux…

Et la le pire moment arrive, le gyneco revient il me dit détendez vous ça ne fait pas mal et il me fait deux révisions utérines Manu militari en m’appuyant comme un fou sur le ventre et en me faisant voir le placenta…j’avais envie de le mettre un coup de pied la où je pense tellement il me faisait mal.

Ensuite tétée de bienvenue en peau a peau pendant une bonne heure. La sage femme vient me voir et me dit : » on vient de voir votre projet de naissance, seul le refus de l’épisio a été respecté ! C’est déjà pas mal non ? » J’étais verte, j’aurais du m’imposer plus mais j’essayerai de gérer la douleur et chaque fois que je sortait de ma bulle la douleur s’intensifiait donc j’ai préféré laisser couler. Pour mon deuxième accouchement ça sera bien différent !

Sinon le séjour a la maternité s’est bien passé à part le fait qu’on m’a dit de partir alors que ma fille avait une jaunisse carabinée donc je suis allée vérifier et nous ne sommes sortise que le lendemain. On m’a aussi fait culpabiliser parce que je ne voulais pas donner de compléments alors que l’allaitement se passait bien, ma fille avait simplement des coliques ( sûrement dues aux antibio pour le strepto que je n’avais pas en entrant a la mater mais que j’avais une fois arrivée la bas…).
Bref dès que j’ai pu rentrer chez moi je l’ai fait, mon mari a été très présent et heureusement car j’ai été épuisée pendant quelques semaines. Sinon je garde dans l’ensemble un bon souvenir de l’accouchement mais le prochain sera soit a domicile soit avec une sage femme a l’écoute qui me connait, pour éviter tous ces problèmes et cette surmédicalisation qui a assurément bloqué le travail et a été nuisible au fait que j’accouche par moi même. Mon mari a aussi été très déçu et préférait un AAD si c’est possible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :