#218 Anita – 2 accouchements

3 Mar

je vous préviens, ça n’a rien de l’accouchement de rêve ! celles qui ont peur de l’accouchement, je sais pas si ça vous rassurera… ce que je peux dire, c’est que tout le monde va bien maintenant !! n’oubliez pas ça en me lisant Wink

donc… que je place un peu le contexte, mardi 11 aout, mes parents arrivent pour m’apporter le petit lit fait par mon Papa et ma soeur. on passe la journée à installer la chambre, déménager le salon pour pouvoir placer le pc qui tronait ds la chambre de Gabriel jusque là. bref mardi soir, tout est prêt dans sa chambre ou presque (un petit coup de rangement etait nécessaire, mais rien de bien grave!)
mercredi matin, mes parents repartent. j’ai quand meme réussi à gaffer et dire le prénom devant mon père qui ne voulait pas savoir si c’etait un garçon ou une fille!!!! c’est malin… Rolling Eyes Mr. Green donc ils s’en vont, avec notre voiture (que l’on confie à leur garagiste pas à ceux d’ici…) et on garde la leur, bien plus grande spacieuse et confortable!
je m’en vais déjeuner (chez mc**… ) c’est à une distance raisonnable pour que je le fasse tranquillement, ça me fait sortir et c’est pas éreintant non plus!
je reviens, je fais une tite sieste, tranquillou… mon homme revient du travail, on dine et on se couche relativement tot (la journée de déménagement de la veille nous avait qd meme fatigués!). donc à 22h00 au lit!
et là, au beau milieu de mes rêves, réveil en sursaut ou presque: y’a un truc qui coule dans ma culotte, ça fait environ 9 mois que j’ai pas senti un truc pareil (les vilaines) je file aux toilettes en essayant d’être le plus habile possible pour ne pas en **** sur la moquette (ce que j’ai réussi! Winner ) et aux toilettes, je découvre que j’ai un liquide rosé qui coule… bon, là, pas de doute, c’est pour aujourd’hui! Shockedeuh? Shocked quoi? Shocked z’etes sur????? Shockedaujourd’hui???? ah mais attendez deux secondes!! j’etais pas prête moi!!! … quoique, si, la chambre est faite maintenant, les habits sont rangés, la valise est prête… ben, si! je suis prête!!! bon, va falloir aller réveiller mon homme, ma marmotte à moi, mon loir qui aime autant son oreiller que moi! il est minuit… il n’a dormi que 2 petites heures… va falloir prendre des pincettes!!!Laughing
« -chéri, euh… comment te dire… tu dors? Chéri? c’est à dire que là, j’ai comme l’impression qu’il va falloir partir à la maternité… »
-mmmmmlksdjfqiduez… t’as des contractions?
– euh non (ah oui, j’en ai pas, tiens! c’est normal???) mais j’ai perdu les eaux, je crois!
et hop, il se lève Shocked Shocked Shocked impressionnant!
bon, moi je file à la salle de bain, une tite douche, je mets la trousse de toilettesdans la valise, et là: euh: je m’habille comment???? après une hesitation completement surrealiste vues les circonstances, je choisis un bas genre survet et un t-shirt, le premier que j’ai acheté qd j’ai su que j’étais enceinte.
mon homme rassemble ses affaires (cookies, mp3, livret de famille, etc) et en avant Guinguamp! on part! (mon Dieu, quelle bonne idée d’avoir la voiture des parents! ce qu’on est bien dedans!!)
bon, alors, révisons le trajet: le périph jusqu’à porte maillot, puis tunnel de la Défense et sortie Nanterre, en 25 minute max on y est (une nuit en plein mois d’aout, pensez donc!)
et là… à porte maillot: tunnel de la défense fermé!!!! euh…. le plan B c’etait quoi déjà??? bon, finalement, après un petit coup de stress, on arrive à retrouver un chemin qui ne nous à pas vraiment rallongé: on a mis 30 min! (heureusement que je bosse ds le coin! ça aide! car pour les non-parisiennes: Nanterre c’est l’horreur pour s’y retrouver!)
bon, arrivés à la mater, direction urgences maternité. on nous accueille gentiment, il faut aller chercher mon dossier en bas (au service consultations, sachant que j’avais un rdv prévu pour le 25/08!) la puericultrice qui nous a accueilli revient, me fait une prise de sang et nous laisse patienter, la SF va arriver.
on patiente 5 minutes et la voilà!
elle m’osculte, mon col est à 2.5 (j’étais à 1, 10 jours avant), me prélève du liquide amniotique et m’installe un monito et c’est alors que les contractions ont commencé, gentiment je dirais! mais je voyais le chiffre augmenter en meme temps que la douleur. bon, tout va bien, donc pas de raison de prolonger le monito, la SF m’envoie marcher pour faire avancer le travail!
on nous accompagne à ma chambre, pour que j’ai qd meme un endroit ou me poser et ou je serai après la naissance.
donc, qui dit chambre dit qu’on peut apporter la valise (enfin, les valises! une pour Gabriel, une pour moi! le sac pour la salle de naissance nous ayant accompagné depuis le début!) donc nous partons à la recherche des valises. une fois les valises dans la chambre, on repart pour faire les 100 pas (au bas mot!!! le couloir de l’hopital de N******* est immense! il doit faire dans les 300 mètres, sans exagérer!). là les contractions sont hyper régulières: 5 min. mon homme n’en revient pas d’une telle régularité! Laughing mais bon, on retourne dans la chambre, j’ai besoin de me poser un peu! mais la douleur est vraiment gérable, je la connais, j’en souffre tous les 28 jours en temps normal! je m’allonge donc un peu, après avoir sorti ma panoplie de granules d’homéopathie! peut-etre 20 minutes après, re-grosse fuite des eaux!! mais je savais pas qu’on pouvait les perdre plusieurs fois moi! donc un peu étonnée-paniquée, j’appelle une SF qui m’explique que c’est juste que bébé a bougé et que je ne vais pas arrêter d’en perdre d’ici l’expulsion, mais c’est normal! bon, mais comme elle est là, elle m’emmène en salle de naissance pour refaire un monito (c’etait pas la SF que j’avais vue avant, celle-ci bosse du coté des chambres, l’autre du coté de la salle de naissance…).
je m’installe donc prête à être auscultée quand la 1ere SF que j’avais vue revient et dis à l’autre SF que ce n’est pas la peine de refaire un monito, qu’on en a fait un 1 heure avant et que tout allait bien, donc il ne me reste plus qu’à marcher! enfin, vu que je suis là, elle m’ausculte quand meme! et là je suis à 3,5 (je fais que ds la demi mesure ou bien???) c’est bien, ça avance, mais elle me renvoie marcher! tout en me disant que plus tard, si je veux, je pourrai prendre un bain (j’en salive d’avance!! hihi)
et je marche, et je marche, combien de fois a-t-on fait le couloir? je sais plus! mais au bout d’un moment: faut que je m’allonge là! donc direction la chambre! il doit être 5h00 quand je me dis, bon, finalement son idée de bain, je crois que je vais la prendre!
je me pointe à l’accueil et lui dis que l’option bain me parait être judicieuse maintenant!
elle m’emmène dans la salle spéciale avec la baignoire d’angle et le matelas à coté. mais avant de « plonger » elle m’ausculte, j’en suis à 4,5 (quand je vous dis que je fais que ds la demi mesure!! lol). on fait couler l’eau du bain. elle s’absente et me dit: euh, les anesthésistes me font part que si vous voulez la péridurale, c’est maintenant, car après ça sera le changement de tour à 7h et ça sera bien plus compliqué… l’horloge affiche 5h30, je me dis qu’ils se foutent un peu de moi à prendre autant d’avance! moi, j’ai pas si mal que ça (enfin, suffisamment pour le bain, mais pas encore assez pour la péri!!) donc j’hésite… la péridurale? bin, ça me rassurerait quand meme, hein! après tout c’est mon 1er accouchement, je ne sais pas ou je vais, la péri me semble bien rassurante! mais de l’autre, honnêtement j’ai pas suffisamment mal, et j’ai peur que ça ralentisse le travail! là, la SF me dit: bah vous pouvez prendre le bain, quitte à sortir d’ici 30 min! ils auront toujours le temps de vous la poser… tope-là! ça me va!
donc, finalement, je plonge dans mon bain! bien-être et béatitude au début! tellement que j’oublie presque l’heure… la serviette imbibée d’eau chaude sur mon bide me soulage tellement, c’est génial! pendant ce temps, mon homme prend ses aises: il s’allonge et dort sur le matelas à coté! (je vous parlais d’une marmotte tout à l’heure, non? Mr. Green )
quand je vois 6h10 à la pendule, je me dis, bon, faut pas trop que j’abuse, si je veux avoir la péri, faut faire qqch! j’appelle donc la SF et lui demande la péridurale (bon, hormis l’heure, les douleurs étaient plus intenses aussi, hein!!! je me mettais à 4 pattes dans l’eau lors des contractions, qui n’étaient plus espacées que de 3 minutes)
elle s’absente et revient très embêtée: ils sont partis pour une césarienne et il est 6h45 Shocked mais l’horloge, là, elle dit qu’il est 6h15!
– ah oui, elle n’est pas à l’heure!
Evil or Very Mad
et le pire dans l’histoire: ils en ont pour une heure! pardon??? Shocked Shocked Shocked
bon, finalement, je reste dans le bain peut-etre 15 minutes encore… et puis, j’ai vraiment mal, elle m’ausculte, j’en suis à 7 (non, non, pas de ,5 pour une fois! Mr. Green ) elle me félicite (super… faut dire que j’y suis vraiment pour qqch!! mais bon, après tout c’est un premier, faut pas que je me plaigne, ça va relativement vite!) et me dit: on va aller en salle de naissance en attendant que les anesthesistes se libèrent, vous pourrez avoir un masque à oxygène…
direction salle de naissance (la salle juste à coté! ouf!) je m’installe, elle me met le masque, et là, je comate un peu… je lui dis mon inquiètude de ne pas avoir la péridurale et elle essaie de me rassurer en disant, vous inquiètez pas, meme si vous êtes trop dilatée, on pourra mentir à l’anesthésiste, vous en faites pas! mouais… mais je sais bien que si je suis trop dilatée, la péri, elle ne me fera de l’effet qu’une fois que j’aurais Gabriel sur le ventre, hein!
bon, bref, je me shoute à l’oxygène, ça me fait comater un peu… combien de temps? aucune idée! mais vers 8h, ça fait hyper mal… je deviens juste un ventre douloureux toutes les 2 minutes… mon homme (qui ne dort plus, que je vous rassure!) me tient la main… mais se sent bien démuni qd il me voit me tordre de douleur! et au bout d’un moment, je lui dis: appelle la SF! j’ai trop mal! je pleurerais bien si j’en avais la force… et je commence à avoir envie de pousser! (incroyable comme sensation d’ailleurs!!! douloureuse, mais c’est impressionnant!)
et là, une nouvelle SF arrive (tient, le changement de tour s’est fait!) adorable, elle m’encourage vraiment, me rassure et me dorlote un peu tout en me disant: vous êtes encore à 8,5 (ah tiens! ça faisait longtemps!) il reste encore un peu de col… vous faites ça super! donc je vais vous mettre du spasfon dans la perf (qu’on m’a posée en revenant à la salle de naissance, en meme temsp que le monito) histoire d’aider le col à se dilater (euh, pourquoi ne le fait-on pas depuis le début, ça???) et vous savez, à ce stade là, c’est pas la péridurale qui vous soulagera, c’est de mettre au monde votre bébé…
adieu veau, vache, cochon, péridurale… faut que je m’y fasse, et vite! rha, j’avais dit que je voulais essayer sans péridurale, bah, voila! j’y suis!!!!! et au fait, on m’avait parle que les hormones te boostaient à un moment donné… elles sont ou les hormones???
quoiqu’il en soit, moi j’ai une envie folle de pousser! c’est un truc de fou!
là arrive une 2eme SF, un peu gauche, pas très a l’aise… qui me dit assez maladroitement et très mollement: « bin faut pas pousser madame… » rha! elle a déjà eu un accouchement elle???
la 1ere lui dit de me réausculter (peut-etre etait-ce une stagiaire? elle lui disait de m’ausculter pour faire un cas pratique?) pendant qu’elle me prépare le spasfon… bah, vous me croirez ou pas, mais elle me réausculte et là, plus de col du tout!!!!! il s’est passé 3 minutes et demi entre la 1ere auscultation et la 2eme!
on m’installe donc en position gynéco (bof bof ça d’ailleurs!) mais sans les étriers, pour faire un effort de poussée, afin de voir si le bébé s’engage vite dans le bassin ou pas…
une contraction arrive, on me dit de pousser, je pousse (pas contrariante, hein!) et là, la SF stagiaire informe l’autre de qqch (j’ai pas bien saisi quoi, j’étais tjs sous le coup de la meme contraction! donc ds mon monde!) et là, tout va très vite.
la 1ere SF (Fatou) vérifie le monito… le bouge un peu… sort vite, elle revient, prend les étriers, les installe un peu dans la panique, moi, j’ai mal, encore une fichue contraction! j’ai l’impression qu’elles reviennent toutes les minutes! (seulement j’ai pas le nez sur l’horloge!)
et là, une gynéco arrive, tout le monde s’affole, j’entends : « mais c’est le cœur du bébé ou celui de la maman qu’on suit ? »
elle s’installe en face de la sortie et me dit: poussez madame! poussez! encore!! non ne reprenez pas votre souffle, on a plus le temps maintenant faut pousser!!! mais je fais que ça!!! vous en avez de bonnes!!! surtout que j’ai pas la possibilité de reprendre mon souffle! et Fatou qui m’appuie sur le haut du ventre pour éviter que Gabriel ne joue au yoyo dans mon ventre… je panique, je crie, je vire le masque à oxygène! là, la gynéco me dit : « je vais vous aider, je vous installe une ventouse pour qu’il arrive plus vite ». mon homme me dira après que c’est à ce moment qu’elle m’a fait l’épisio, moi j’ai rien senti, je sentais surtout les contractions!
donc, je pousse encore encore encore, mon chéri me dit de continuer que je fais ça super bien… la SF Fatou aussi m’encourage… moi j’en peux plus! Mais je ressens un truc de fou : Gabriel me donne encore des coups de pieds !!!! j’en ai parlé à mon homme ce qui l’a rassuré, car il n’entendait que les doutes des SF et gyneco sur le cœur de Gabriel… mais franchement, je pensais que le bébé ne bougeait plus quand le moment de la poussée arrivait, bah le mien, ça l’a pas arrêté !
bref, je pousse, repousse, et rerepousse, et là, miracle: je sens la tête sortir! je repousse, et hop: mon bébé est dehors! la douleur s’évanouit comme par enchantement… il est 9h09. je m’attends à ce qu’on me le pose sur le ventre, que mon homme coupe le cordon, enfin, tous ces trucs que j’avais préparé ds ma petite tête… mais rien ne se passe comme ça, ça vire au cauchemar: on emporte Gabriel (qui est complètement amorphe, tout violet…) sur la table de réanimation, y’a au moins 6 personnes autour de lui, personne ne nous dit ce qu’il se passe (en meme tps qd on y reflechit, c’etait lui la priorité, pas le tps d’expliquer les actes fait…) mon homme panique mais aucun mot ne sort de sa bouche! moi, je prie pour que Gabriel ne devienne pas un ange tout de suite! on entend juste la puer dire que son cœur est bon… et qu’il l’a toujours été… et là, il commence à pleurer!!! Alléluia! je respire un peu…
pendant que toutes les SF et puer’ s’occupent de mon fils, la gynéco vient me recoudre (ah bon? j’ai eu une épisio??? je ne m’en rends compte que maintenant!), je m’en sors avec 3 points à l’exterieur…
on me rapproche enfin la table de réa de mon lit… après 30 minutes au moins!!! je peux enfin toucher, caresser mon bébé… il est branché de partout, des bip et alarmes sonnent et des chiffres clignotent de partout, mais il est là… bien là, et il respire! et il crie meme! victoire!!!!
la puéricultrice vient me voir pour m’expliquer qu’il est né avec le cordon autour du cou, qu’il a fait une asphyxie périneale qu’il a fallu l’aider pour respirer car il n’a pas eu le réflexe… qu’on attend de voir comment il évolue mais qu’il est grandement possible qu’il soit transféré… je m’effondre intérieurement! on va me séparer de mon bébé? mais tout ce que je veux c’est de l’avoir dans les bras moi!!!! d’ailleurs, je pose la question, on me répond: pas tout de suite, on attend de voir comment il évolue…
et toutes les 30 minutes, y’a qqn qui vient le voir pour l’ausculter vraiment (car il y a toujours eu plus ou moins quelqu’un dans la salle…), mon petit loup a subi toute une batterie d’examen (meme une radio des poumons ! à meme dans la salle de naissance !!), des prises de sang, etc.
mais au fur et à mesure, on le voit reprendre vie sous nos yeux, il commence à ouvrir les yeux et à se demander ou il a atterri…
finalement au bout de 3h, à force que je les tanne sur l’allaitement, je l’ai finalement dans les bras ! mais bon… avec tous ces fils reliés aux machines, ce n’est guère évident ! on essaie de le mettre au sein, il est tellement nase qu’il tetouille et roupille direct ! au bout de 10 minutes de calin (intensif !!!) on me le repose sur la table de réa et on m’apporte un plateau de repas ! il est plus de 13h !
j’en suis à la moitié de mes salsifis (no comment !) quand le SAMU pédiatrique arrive… (je finirai pas mon plateau !)
les médecins du SAMU sont adorables, ils m’expliquent bien ce qu’il se passe, pourquoi on emporte Gabriel… et ils me le remettent dans les bras… on réessaie la mise au sein, ça marche un peu mieux, mais il est toujours bien fatigué mon loulou… donc c’est pas la franche tétée ! mais c’est un début ! là, les SF de N******* nous prennent en photo et vont imprimer les deux clichés pour que je puisse les avoir dans ma chambre par la suite ! ça n’a l’air de rien, mais c’est vraiment important d’avoir son fils en photo… en tout cas, moi, ça m’a aidée ! je m’accrochais à cette photo comme si mon bébé etait avec moi ! on me donne aussi toutes les coordonnées du service néonat ou je peux appeler à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit…
Ensuite, les médecins du SAMU ont enfin la bonne idée de confier notre bébé à mon mari ! il ne l’avait pas encore eu, 4h après la naissance… il a pu le câliner un peu et c’est lui qui l’a porté jusqu’à la couveuse de transport. Il l’a rassuré une fois installé dedans…

Et Gabriel s’en va… et moi, on me ramène dans ma chambre, cette chambre ou j’imaginais revenir à trois il y a quelques heures ! je m’effondre… mon mari essaie de me remonter le moral mais il accuse le coup aussi !

Mon homme part se reposer à la maison, moi je suis aussi claquée, donc après m’être vidée de mon stock de larmes (relativement important en temps normal déjà, donc là, je vous laisse imaginer !) je tombe de sommeil !

Je suis réveillée par le monsieur de la télé qui me propose la TV pour trois jours… j’accepte ! après tout, j’ai rien d’autre à faire que de m’abrutir avec ! je me lève, tout va bien, j’en reviens pas comme je m’en remets rapidement au niveau physique !

Une SF arrive, m’ausculte, ça va, tout va bien… la pédiatre qui s’etait occupé de Gabriel vient me voir, me dit qu’elle a eu le service de neonat, ils ont mis Gabriel sous antibio de façon préventive, il aurait avalé un staphylocoque dans le liquide amniotique… il faut savoir si ça passe dans le sang ou s’il va l’évacuer naturellement sans problème… mais elle me rassure quand meme, il va bien et est très bien pris en charge ! elle me parle d’une éventuelle permission pour le lendemain, histoire que je puisse aller voir Gabriel.

Pendant ce temps, mon mari est allé à la maison, s’est reposé (ma petite marmotte… ! ceci dit, il l’avait bien mérité !), puis il est allé à L**** M*****r (l’hopital ou etait Gabriel), il a vu notre fils, les infirmières là-bas l’ont bien accueilli, Gabriel paraissait aller bien et semblait hyper calme. Il a pu prendre des photos… et ensuite il m’a rejoint à Nanterre pour me rassurer et me montrer les photos et se retrouver un peu aussi ! ça m’a fait bcp de bien qu’il passe ! j’ai pu m’endormir facilement (quoi ? j’étais fatiguée peut-etre ? oui, bon, aussi…) seulement à 4h du matin, le bébé d’a coté commence à pleurer, et là, ça me déchire le cœur, je pense à Gabriel, s’il pleure, qui va le consoler ? je voudrais tant être avec lui… impossible de redormir du coup !
Le lendemain matin, la pédiatre revient, m’informe que Gabriel n’est plus sous oxygène !! qu’il régule sa température tout seul !!! que l’échographie des fontanelles est bon ! que l’encéphalogramme aussi ! bref que de bonnes nouvelles !
Puis c’est à la gynéco de passer, elle m’ausculte et me dit qu’elle va demander la permission pour l’après midi ! YESS !! Et meme, elle évoque une sortie anticipée ! surtout que je peux me lever sans problème, donc, c’est à creuser ! Ô espoir, quand tu nous tiens !!!

Mon mari arrive, le déjeuner est servi, je tire mon lait (enfin, mon colostrum !) et on peut partir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! j’en ai presque des ailes ! je vais voir mon fils !!!
On arrive à LM, on enfile les blouses dans le sas des parents, lavage des mains intensif et enfin, enfin, arrivée dans la chambre de mon petit loulou !!!
On peut le prendre dans les bras, le caliner, meme avec les fils… il semble me reconnaître et prend ses aises sur mon ventre ! (ce sont les photos que Lanono a posté !)

Pour faire bref, ( !!!! Laughing ), le lendemain je suis sortie de la maternité, on appelle à midi pour savoir comment Gabriel va, et là, on nous donne la meilleure nouvelle : on a arrêté les antibio !!!!! ce qui veut dire qu’il peut etre déclaré sortant d’ici qqs jours !!!!!!!! Et les jours d’après ont passés très vite, le matin à Louis Mourier, retour à la maison pour manger avec mes parents, puis retour à l’hopital jusqu’à la fin de journée… et le mercredi on a pu récupérer notre fils !


mon deuxième accouchement…

J’ai eu envie de mettre par écrit mes souvenirs (encore frais) de mon deuxième accouchement… Alors voilà, le texte est un peu brut, désolée…

1ère contraction vers 4:30, apres avoir attendu un peu, histoire d’etre sure que c’etait bien le travail, j’ai prevenu Zorro (alias mon homme, ses collègues l’ont surnommé le Renard a un moment, tellement il parlait bouffe, particulièrement de la volaille… Humpf…), puis monsieur a pris le temps de :
-prendre un petit-dej,
-envoyer un mail a ses collegues pour les prevenir de son absence
-Se raser
-Prendre une douche
Moi je me suis preparee et mange un peu en discutant avec ma mere qui etait la justement pour ce cas de figure, pour garder Schtroumpf 1er!d’ailleurs, il s’est levé juste avant qu’on parte, on a pu lui expliquer ce qu’il se passait, il comprenait tout, c’était magique!
finalement on part !! Zorro accepte de prendre notre voiture et non un taxi (ni Tornado! ^^)! (grand soulagement pour moi, car les chauffeurs de taxis, je les exècre! hormis quelques exceptions, ce sont de vrais chauffards a Paris! et moi la flipette en voiture, le jour de l’accouchement, c’est franchement le truc qui me stressait en plus!), bref, apres avoir fait le plein(!!!) (notez mon flegme et ma zen attitude! mais les contractions etaient rapprochees de 6minutes, et etaient hyper faciles a gerer, donc zen!) nous arrivons enfin a partir pour de bon!
Finalement, on a trouvé a se garer facilement (trop facilement, on aurait du se mefier, on a eu le droit a une prune!!) et l’arrivée à la maternite s’est faite a 7:00 j’etais dilatée à 5!! la bonne surprise! Vu la douleur je pensais plutôt être a 3 ou 4!! La SF qui nous a accueillis finissait sa garde mais était adorable, elle a pris le temps de discuter avec nous, nous demandant quel était notre projet pour cet accouchement. Je lui ai expliqué que j’avais un très mauvais souvenir du 1er accouchement sans péridurale ou je m’étais laissée dépasser par la douleur en oubliant le but ultime de toute cette douleur! Donc soit accoucher dans l’eau (car le bain m’avait bcp soulagée pour Mon premier accouchement et que de manière générale, c’est mon élément…) mais elle m’a expliqué que ça ne serait pas possible car notre bébé était gros et que le passage des épaules risquait d’être problématique et dans la baignoire, il serait difficile d’intervenir. Du coup je lui ai dit, entre deux contractions que Zorro m’aidait a gère en me massant le bas du dos (ses mains chaudes soulageaient vraiment!!), que j’allais opter pour une péridurale car je savais qu’aux B***** elle était ambulatoire et légère. Vu comment je gérais bien la douleur elle me dit qu’elle va prévenir l’anesthésiste mais que je gère très bien pour le moment, et je confirme que ça n’urge pas!
Et finalement, les contractions se sont rapprochées et s’enchaînaient parfois! Ça pouvait être deux ou trois contractions a la suite puis trois minutes de répit, pas assez suffisantes pour vraiment souffler mais bon… La seule position ds laquelle je gérais c’était debout avec les 2 mains appuyées sur le lit.
Finalement a 9h l’anesthésiste arrive, je m’installe en lotus sur le lit, elle pique une fois, mais doit le refaire car j’ai bougé…mais je n’ai pas eu mal! Ouf! Je l’appréhendais tellement cette pose de péri… Par contre, une fois piquée, je sens que je vais tourner de l’œil, je le dis tout haut, et on m’allonge sur le côté, et elle injecte une dose de produit sur ce côté, puis une fois que j’ai retrouvé tous mes esprits, je me tourne sur l’autre côté, et elle met la dose de péri de ce côté la. Les contractions s’espacent petit à petit puis la douleur s’estomp mais je continue a les sentir.
Juste apres la pose de la péri j’étais dilatée a 8. La dilatation complète n’a pas tardé! puis longue attente que la poche des eaux se perce, finalement au bout d’une heure et demi, il a fallu que la SF la perce!
On a encore attendu longtemps que Numérobis descende dans le bassin, comme ma péri était légère je pouvais bouger et j’utilisais le ballon pour l’aider…
Puis j’ai eu envie de pousser (sensation moins forte que sans la peri, mais la quand même) mais je « bloquais »! On arrivait a la phase de l’accouchement que je redoutais le plus: l’expulsion…. (La ou ça avait viré au cauchemar pour Schtroumpf 1er)
La SF a été super sympa et a l’écoute et surtout rassurante! Elle m’a demande comment je voulais me mettre pour pousser et depuis le début de la grossesse je savais que je le ferais a 4 pattes! Du coup je suis montée sur le lit a 4pattes, mon mari devant moi, et j’avais un ballon pour m’appuyer dessus. Puis j’ai commence à pousser, je sentais Numerobis descendre à chaque poussée, la douleur était fortement minimisée mais je sentais mon bassin s’écarter, les muscles du périnée écrasés par la tête… Assez désagréable comme sensation mais tellement merveilleuse aussi! Je me sentais actrice de mon accouchement! En deux contractions, la tête était sortie, j’ai du arrêter de pousser, ce que j’ai eu du mal a faire d’ailleurs car c’est pas facile de rester avec le corps du bébé en attente dans ce passage là!!!
La SF l’a aide a faire sa rotation et hop, le corps est sorti avec une poussée! Tania, la SF, a posé Numerobis entre mes jambes et moi je l’ai pris dans mes bras en me mettant a genoux, il était la, tout contre moi, pleurant un peu mais n’hurlant pas non plus, tout rose, pas frippé, pas chevelu du tout ou presque, ça m’a surprise, je m’attendait a faire un modèle très proche de mon Prem’s et pas du tout!!
J’ai pu me retourner avec lui dans les bras (malgré mon cathéter et le cordon ombellical!) et Zorro a coupe ledit cordon après avoir été rassuré sur le fait que ça ne lui faisait pas mal. (Non, il ne l’a pas fait a la pointe de son épée!!)
Puis pendant que Numerobis cherchait le sein, j’ai pousser une fois et le placenta est sorti, et Simultanement, Numerobis a trouve le sein, pour ne le lâcher qu’une heure et demi après! (Je l’ai changé de côté quand même hein!!) (et moi pendant ce temps la, j’étais recousue… Car déchirure, donc quelques points)
Et après un long moment en peau a peau, Tania est revenue pour lui faire quelques soins, le peser et Zorro l’a habillé. Évidemment, 4,390kg, on a pris la balance en photo!! ^_^
Après 2:30, Zorro est parti à la mairie pour le déclarer, et moi j’ai pu monter dans notre chambre a pied en poussant le berceau de notre petit bébé! Fraîche comme une rose presque!!

Pour conclure, je dirais que je me suis réconciliée avec l’accouchement et ce grâce plusieurs choses: le libre choix de position, certes mais aussi la péri… Mais pas la péri « handicapante », celle qui nous vole la sensation de mettre au monde notre bébé, non, celle qui nous permet de tout ressentir… Un peu comme les épices! Juste un peu, ça magnifie un plat… Trop d’épices en revanche, ça gâche tout le plat, on ne sent plus rien!!

Anita

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :