#221 Virée de la maternité – 2012

3 Mar

Viré de la maternité où j’étais inscrite:

Ma dpa etait le 18 décembre 2012.
Finalement le 18 décembre je suis allée en surveillance de grossesse au cmco de S********* ouverte d’un demi doigt on me renvoi chez moi des contractions mais pas régulières, ni rapprochées.
Prochain rdv le 20 decembre a 14h
donc le 19 décembre je commence a avoir des douleurs de règles supportables, vers 20h celles-ci s’intensifient au fil de la nuit, à 5h du matin je décide de prendre 2 spasfons, 1h après rien ne se calme je décide de prendre un bain rien ne se calme la douleur s’intensifie et ne cesse pas j’attends que mon mari rentre à midi la douleur etait plutot comme des contractions plus ou moins fortes et des moments de répis et ça recommence.
Je dis a mon mari qu’on attend le rdv et on verra déjà.
On arrive donc au cmco à 14h vers 14h 45 on me fait un monitoring, à chaque « contractions  » pour moi le monito ne montre rien.
La sage-femme vient et dit est-ce que ça va? je dis « oui mais votre monito marche pas » je dirais avoir eu au moins 6 bonnes contractions pendant la demi-heure hors aucune n’est visible et moi j’ai mal! Là elle me dit ok pas de prob si vous avez mal je vous crois le monito n’a pas du marcher
Apres je me fais ausculter, moi je voulais savoir si j’étais plus ouverte.
Donc elle regarde et là on me dit « vous etes ouverte a 3 doigts » et là on me dit « le travail va bientot commencer vous voulez bien allée marcher, période de noel, allez au marché de noel. Finalement nous sommes allé dans un hypermarché on avait un petit cadeau pour notre futur fils à acheter.
Et ils nous disent « revenez dans 2h » ( il est environ 15h30 a ce stade là)  » si les contractions ne cesse pas mais dans ce cas en salle de naissance et non en surveillance intensive de grossesse »
Donc vers 17h30 on revient j’ai de plus en plus mal je sonne en salle de naissance je leur dis que j’etais en surveillance intensive de grossesse et qu’ ils m’ont envoyé ici.
Là, on m’accuei,l on m’ausculte, toujours ouverte à 3 doigts. On me fait un monito mais on me dit « on a pas de place pour vous faire accoucher vous voulez accoucher ou? »
Je reponds « ben ici »
Elle me dit « ya pas de place j’appel H********** »
Entre-temps, je fais le monito je n’arrive pas a rester couché car contractions dans le dos douleur forte impossible de rester sur le dos.
Elle revient en disant « ya pas de place a H********** et ni a St A*** », 2 hopitaux les plus proches et finalement on m ‘envoi a S****** (1h de route) donc en gros je dois aller à S****** qui se trouve être à 5 minutes de mon domicile
mais on me dit d’y aller en voiture avec des contractions toutes les 5 minutes très douloureuses, super à ce stade il est 18h30 je vous explique pas le trajet en voiture assise alors que la position assise me faisait très mal avec des contractions dans le bas du dos, je tirais sur la ceinture de sécurité tellement j’avais mal. Arrivé vers 19h30 à S****** en salle de naissance, auscultation, ouverte a 3 doigts, direction salle d’accouchement, ici il en restait qu’une hors petite maternité la question de la péridurale ne se posant plus j’accepte la péridurale alors qu’a la base je n’en voulais pas mais les douleurs et les circonstances étant trop j’accepte… donc perf puis appel anesthésiste puis pose péridurale qui a duré 30 min, elle m’a fait mal j’en ai gardé un gros bleu.
Aux alentours de 21h30, péridurale posée ça va tout de suite mieux, plus de douleurs à ce stade toujous pas perdu les eaux donc elle me perce la poche liquide vert en coule mon fils avait fait caca dans mon ventre puis on me vide ma vessie.
Et arrive le stade où j’ai envie de faire caca là on me dit c’est normal mais laissé vous aller
et mon corps avait envie de pousser donc je poussais.
Et une sage femme me demande si ça va, si j’ai envie de pousser et je lui dis que oui et là elle m’ausculte ouverte a 9 doigts et demi.
Elles se mettent en place ainsi que moi, difficile de s’avancer dans le lit d’accouchement quand on a plus de sensation dans les jambes dû à la peridurale.
Je commence a pousser, on me reexplique comment faire à ce stade il y a moi mon mari et une sage femme
ouis une deuxieme sage femme
Et tout d’un coup je vois plus une femme mais un homme entre mes jambes donc le médecin de garde en l’occurence, là je sais qu’on ma fait une episio alors que je voulais absolument pas et après j’ai une douleur extrême, je hurle de douleurs et là on me dit « mais madame c’est bon on vous pose la ventouse » et là j’arrête de pousser, je hurle j’en ai marre et là c’est vraiment la goutte d’eau, une ventouse en plus je voulais surtout pas ça! Le médecin m’a dit « madame calmez vous votre fils a besoin de vous il faut qu’il sorte donc concentrez vous sur vos poussé et vous verrez bientôt votre fils »
donc la je pousse deux ou trois fois avec donc l’aide de la ventouse et tout d’un coup on me dit c’est bon il est là madame regardez regardez moi j’etais tellement concentré sur mes poussées que je regardais pas! Tout d’un coup je regarde vers le médecin qui tend mon fils au-dessus de moi et qui s’arrête et la je le vois enlever deux fois le cordon qui était entouré autour du cou de mon fils. Après ça, il me le jette presque dessus je n’entend pas mon fils pleurer quand mon fils est sur moi je l’entends respirer je l’ai 10 secondes sur moi et on me dit « il est encombré faut l’aspirer » donc en gros je n’ai même pas vu sa tête ou le haut de la tête et son dos je ne savais même pas si c’etait vraiment un garcon lol
Car quand il me l’ont remis sur moi, après l’aspiration et les tests 5 min il lui avait mis une couche mais bon l’équipe etait super à S****** je ne regrette pas mais bon le déroulement de toute la journée était de trop j’étais trop fatigué et je pense que si les circonstances avait été différentes je n’aurais surement pas eu d’episio et de ventouse.
Pour moi l’episiotomie c’est une mutilation ça fait très mal après et pendant quelques mois c’est une cicatrice à vie même si elle cicatrise bien et c’est une cicatrice physique et mentale, psychologiquement j’ai beaucoup de mal a passer le cap d’avoir des rapports à nouveau alors que je veux un deuxième enfant car j’ai adoré ma grossesse et meme si mon accouchement n ‘a pas été ce dont je rêvais, l’arrivée de mon fils a tout effacé finalement j’ai accouché a 23h45 le 20 decembre

Publicités

Une Réponse to “#221 Virée de la maternité – 2012”

  1. Kuroko Lanie 4 mars 2013 à 21 h 35 min #

    bonjour, votre accouchement me rappelle le mien, mais j’ai refusé toute intervention, ils l’ont respecté. Par contre j’ai tellement poussé que j’ai eu une déchirure alors que ma fille était toute petite, parce qu’on m’a poussée à pousser vu que le liquide était vert aussi. Je suis d’accord avec vous que l’épisio et même la déchirure même si c’est plus naturel (mais si on m’avait pas forcée j’en aurais peut être pas eu) sont très dures à cicatriser et c’est dur de prendre son bébé dans son bas qu’ils mettent si haut par rapport au lit, pour lui donner à manger, on ne peut le nourrir qu’allongée le premier mois ! Pour les relations mon homme a été très compréhensif, patient et doux donc on n’a plus de problème. Faut pas hésiter à lui parler de tes douleurs, moi je lui dis tout j’ai pas de tabou c’est comme ça qu’on s’en sort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :