Anonyme – 10 mai 2012 – Sarthe

21 Avr

Depuis 10h ce matin, j’ai des contractions régulières mais très espacées et indolores. 19h, mes contractions s’accélèrent. Elles sont toutes les 5 minutes et restent très supportables. C’est pour cette nuit. Avec mon mari, on se fait un plateau repas devant la télé (il faut prendre des forces !)… 21h, cela fait 2h qu’elles sont très régulières et l’intensité augmente. Il faut se préparer. Je mets les dernières choses dans les valises, je prends une douche. Et quand j’en sors, waouh, là il faut y aller ! Les contractions deviennent vraiment douloureuses.

21h30. J’arrive à la maternité. En salle d’examen, je suis à 4. La douleur devient insupportable. Je vomis.
21h45. On nous emmène en salle d’accouchement, et moi qui souhaitait un accouchement naturel, je hurle de douleur, je veux la péridurale ! Je vomis ce qu’il me restait du dîner. La sage femme m’explique qu’elle doit d’abord me poser une perfusion et prendre ma tension. Elle veut mettre le monito en route, je ne sais pas comment je vais faire pour rester allongé. Je n’ai qu’une envie c’est être debout, accroupie, pliée en 2, me relever… bref, bouger. Mais je comprends qu’il faut écouter bébé pour savoir si tout va bien. Alors « j’obéis », ce qui ne m’empêche pas de me tortiller dans tous les sens sur la table d’accouchement. Nouvel examen : je suis à 7/8. La sage femme se dépêche d’aller trouver l’anesthésiste. En quelques instants le médecin arrive. Lorsqu’il entre, je lui hurle dessus « CA POUSSE ! ». Il me regarde interrogateur « comment ça, ça pousse ? » et là, je me demande vraiment à quel huluberlu j’ai affaire. Sur le moment, c’est pour moi tellement incontrôlable que ce qui se passe me paraît tout à fait évident ! Je lui réponds toujours en hurlant « BEN CA POUSSE QUOI ! ». Il appelle la sage femme. Et là j’entends « bon, madame, on n’a plus le temps pour la péridurale, il va falloir y aller ». Panique à bord. Comment je vais faire ?

On m’installe, mon mari aide l’équipe. Je lui broie les mains. On me met le masque avec la gaz hilarant pour m’aider. Je sens toutes les sensations et la douleur et entend tout ce qui se passe, mais j’ai l’impression d’être très très très loin. Mon mari doit répéter tout ce que la sage femme dit car c’est comme si elle parlait à quelqu’un d’autre. On me dit de pousser, je m’exécute. C’est très désagréable. J’en ai marre des douleurs. Je veux que ça s’arrête. Je fais n’importe quoi. La sage femme me dit de l’écouter, et que dès que bébé sera là, tout s’arrêtera immédiatement. Alors je pousse 1 fois, 2 fois… ma fille est là !!! Larmes de soulagement, larmes de joie. Tout s’arrête. Il est 22h55 !!!

Déchirée, on doit me recoudre. Pas de péri, on m’anesthésie l’intérieur. J’ai horriblement mal à l’extérieur mais je ne sens pas l’aiguille. Je pleure, je crie. Je demande plus d’anesthésiant. Pas possible pour cet endroit me dit-on. C’est presque fini. Je me contient comme je peux. Puis tout s’arrête. On me propose le peau à peau, puis la première mise au sein. Grand bonheur.

Vers 3h du matin, je gagne ma chambre, on me donne un peu à manger puis je contemple ma fille. Je ne peux pas dormir. Je suis heureuse. J’ai déjà oublié toute la douleur. Le reste du séjour s’est bien passé. Les sages femmes m’ont guidé pour mon allaitement. J’ai pu nourrir ma fille quelques mois.

Au final, de bons souvenirs pour moi et je suis heureuse d’avoir finalement accouché sans péridurale. Quelques efforts seraient cependant à faire sur l’anesthésie post accouchement pour la « couture » d’une part, et sur l’accord du discours des sage-femmes concernant l’allaitement d’autre part car on entend un peu tout et son contraire, même en une seule journée à la maternité, et il faut réussi à faire le tri pour réussir son allaitement et ne pas perdre courage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :