#268 Naissance en structure – Ophélie, dpt 95 – 2011

27 Avr

Allez je me lance, après avoir eu une grossesse de merde, hématome au placenta donc alitée 2 mois et du coup trouille de ma vie me voilà donc a serrer les fesses jusqu’à l’accouchement. Ma gynécologue cette femme exceptionnelle qui me connait depuis mon adolescence a arrêter de mettre les bébés au monde et c’est bien dommage pour moi …..

J’ai choisi mon hôpital car ayant des soucis aux reins il se pouvait que je puisse avoir des complications. Me voilà donc le jour J, moment tant attendu et énorme pression.

16 h contractions de suite très forte toutes les 5 mins, une petite douche un bon Mc Do et oui au cas ou je ne puisse pas manger de sitôt.

18h arrivée aux urgences mater prise en charge immédiate et mise en place du monitoring, la sage femme m’ausculte un col ultra sensible pour vous dire je préférerai avoir les contractions que le touche vaginal tellement j’avais MAL, mais le col était ouvert de 1.

19h mise en place en salle de pré travail, la sage femme passe me voir, lors des contractions je ne respirais pas et oui je ne suis pas allée aux cours de préparations, j’ai eu un peu l’impression d’être une mauvaise mère a me se moment la. Elle me dis « Vous avez été aux cours de prepas » Moi « Non je pensais y arriver sans » Elle « Et bas voilà …… » Elle finit par m’expliquer la respiration

Sinon au niveau des contractions supers régulières toutes les 3 mins et très fortes. 21h la sage femme m’administre du spasfon en perfusion pour que les contractions s’espacent plus, ce qui n’as eu aucun effets. 21h30 je commence a en avoir marre d’avoir mal et demande la péri. De nouveau un toucher vaginal, j’ai eu envie de mourir encore tellement j ai eu mal. Ouvert à 3 pas de péri, mais j’ai eu le droit a un dérivé morphinique et la l’extase j ai enfin décompressé complètement choutee mais soulagée. Je commence a m’endormir quand tout a coup 2 sages femmes 3 aides soignantes 2 médecins courent dans ma chambre : bébé s’enfonce,ses battements de cœurs ont diminués de moitié. On me met sous oxygene, me retire le produit et enfin on m’explique ce qui se passe.

Je leur ai dis de suite que si il fallait me faire une césarienne, j’étais ok et pas besoin de forcer le destin, que je ne tenais pas a tout prix accoucher par voie basse. Ça a fait énormément rire les médecins présent, ils m’ont expliqué qu il y avais un protocole a respecter.

On m as passe en salle de travail, posé la péri et percé la poche des eaux. Méconium dans la poche des eaux et donc césarienne en urgence.

L’angoisse, mon homme pas autorisé a m’accompagner donc seul au bloc pour mettre au monde mon fils.

Le chirurgien me parle un peu je lance une blague sur leur habillement et c’est parti. J’ai eu mal au début, je pense que je ne m’attendais pas du tout a ressentir autant que l’on me trifouille. J’ai pleuré tout le long de la cesa, le choc… je pense JAMAIS je n’avais imaginé accouché comme ça. La sage femme m’as demandé 2 fois si j allais bien et puis le reste du temps a papoter avec ses copines dernières moi, du coup j ai pas mal sollicité le chirurgien en questions.

Bébé sorti juste à temps, il n avait pas ingérer de méconium, ouf un gros bisous et on me l’as enlever pour aspirer son nez et puis pour me recoudre accessoirement 😉

Papa a fait le peau a peau avec bébé. Sortie du bloc mon bébé mon homme m’attendais. Bébé en couveuse, je l’ai admiré de longues minutes, une sage femme entre et me donne enfin mon bébé. Des câlins, des larmes de joie et on passe a la mise au sein on appelle la spécialiste car je veux ABSOLUMENT allaiter. Une sage femme douce et patiente mise au sein réussie et on me monte dans la chambre.

4h du mat et 2 doses de péri bébé dors paisiblement et je demande s’il est possible que l’on me garde mon enfant pour que je puisse dormir un peu. La réponse a été NON de la part de la personne en face de moi, j’étais épuisée et dans l’incapacité de bouger. Mon homme a mis le petit dans mon lit, pour que je puisse le prendre s’il y avais quoique se soit. Et je n’ai pas dormi ….

Le lendemain équipe du jour et on me met debout. L infirmière me dis bien que pour aller aux toilettes que je ne dois surtout pas y aller seule le premier jour.

Bébé a pris une ou 2 tétées avec moi, et puis là il est 11h et je vois bien que ça ne marche pas y’a un truc, j’appelle une aide soignante elle me masse le sein, rien ne sors, bébé hurle de faim et moi épuisée. Je fini par lui dire « donnez moi un biberon, il a faim » et elle me ramène un cachet pour arrêter la lactation que je prends sans trop poser de question.

Envie de pipi de l’aprem, bête de disciplinée j appelle pour aller faire ma pause pipi, l aide soignante me demande pourquoi j ai sonné et me dis que si se matin j’avais été aux toilettes que j’étais capable de le refaire seule et elle est sortie sans veiller a mon bien être.

Le soir venu arrivée de ma mère, on a discuté et elle m’as dis « prends pas les cachets,les montées de lait arrivent 3 à 4 jours selon les personnes donc ça va arriver ».Le soir même, j ai demandé à arrêter les cachets. On m’as répondu que ce n’étais pas possible du tout, je précise que je ne l’ai pas demandé à un médecin mais au personnel soignant.

Le soir venu, on me prend mon bébé, bien que n’ai pas été d’accord sur le coup, je me suis laissée convaincre. J’ai dormi 3 h et je suis partie récupérer mon fils dormant trop mal pour leur laisser. Les nuits d’après, il est resté avec moi.

Mon fils est depuis sa naissance un grand bébé 4 kilos pour 53,5 cm et surtout un excellent mangeur. Je me suis faite engueulée par un auxiliaire de puériculture car il mangeait beaucoup trop pour elles. Les 2 premièrs jours je n’ai rien dis ayant pris leur remarque comme étant la plus mauvaise mère de l’année. Le 3ème jour, je leur ai dis que c’était sûrement le lait qui avais un soucis et qu’il donnait de la merde a manger à mon fils, à partir de là je n’ai plus jamais eu une seule remarque sur les quantités de lait de mon fils.

3ème jour voilà ce que j’ai entendu dans le couloir « mais elles ont quoi toutes à accoucher là »!,venant du personnel soignant.

3ème jour prise de sang pour mon bébé et passage chez le pédiatre. Déjà il y a une erreur sur le dossier ce n’es pas celui de mon fils, le pédiatre dispute la jeune femme présente et reprends mon dossier. Le pédiatre m’as dis que la tête de mon fils était trop grosse et que c’était à surveiller (l’angoisse monte en moi, je stresse) résultat de la prise de sang : manque de sodium et calcium IMPORTANT, on ne m’explique rien et me laisse mariner dans mon jus. Je craque,je pleure et appelle ma mère. On donne des vitamines au petit, je devais sortir mais ce n’est plus d actualité. Ma collègue de chambre sors, le docteur lui dis « une visite a faire pour son angiome est a faire a Necker », dans ses yeux je lis l’incompréhension mais elle ne pose pas de question et pars.

Moi je marine, on ne me dis rien, on recueille l’urine du petit et lui fais 2 prises de sang la première avais coagulé.

Le lendemain on m’annonce que je peux sortir, et qu il n’y a aucun suivi médical a faire. Je m’interroge et insiste. On me dis que c’est derrière moi et que il faut que j arrête d y penser.

Retour a la maison, premier bain et la devinez qui n’avais pas vu l’angiome de son cher bébé bien caché : c’est moi!! Il y a du avoir un échange de résultat médical entre moi et ma collègue de chambre.

Ma pédiatre attends toujours le dossier médical de mon fils …..

Je suis extrêmement reconnaissante pour la prise de décision qui m’a permis d’avoir un bébé en pleine santé mais je ne crois pas avoir eu un accouchement respecté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :