Cindy- son premier enfant -76

4 Oct

J ai 28 ans et je vais vous faire partager la naissance de mon premier enfant.

La naissance d une maman.

Nous sommes lundi 20 mai , j+1, rendez vous de dépassemen’ de terme à la maternité. J en peux plus, je veux voir ma fille, je ne fais que pleurer. Je craque avec la sage femme, que je connais car elle m’a suivi lors de ma menace d accouchement prématuré. Elle me fait acupuncture, décollement des membranes. Pas une seule contraction a l horizon….Le soir, chéri me fait un massage bien appuyé en bas du dos avec huille essentielle qui sont censées déclencher contractions et intensifier le travail.nous nous couchons et là grosse contraction soudaine. Il est 00h12. Saisi par la douleur et surtout la surprise, je crie un peu. Le futur papa comprend tout de suite que c est pour cette nuit et moi aussi. Je vais prendre une douche, graine un peu, contractions toutes les 7 minutes. Puis brusquement toutes les 5 minutes. On part…Arrivée a la maternité à 2h15. On attend assez longtemps, y a du monde apparemment. Le sage femme arrive, me demande ce que j ai décide pour gérer la douleur. Je lui dis le plus longtemps possible sans peri, jusqu’au bout si je tiens. Il ne me parlera plus jamais de peridurale a partir de ce moment! Monito vers 3h. Les contractions s intensifient. Je ne tiens plus allongée, je finis debout accrochée au monito. Le sage femme revient, il voit ma tête, il comprend que ça s’accélère. Il n y a pas de salle de libre, ils sont en train d’en préparer une. On va marcher dehors et là les choses sérieuses commencent… énormes contractions toutes les 2min30/3min…. au bout de 10 min on retourne dans la maternité et là j attends au moins 30 min dans le couloir. J’en peux plus. Je me cramponne à ce que j ai sous la main a chaque contraction… le futur papa, le mur….Le sage femme revient enfin, direction la salle nature et la bain après auscultation. Il ne veut pas me dire ou j en suis, au moins a 6 car monito continu a partir de maintenant. Dans le bain, je n ai plus de répit entre les contractions, je n y arrive plus, je veux mourir, me noyer dans cette baignoire ou je ne sais plus comment me mettre. Je vois mon homme qui n en peut plus de me voir souffrir…je demande une anesthésie générale ! Lol mais je n emploie pas le mot péri !!! Bah non j en veux pas au fond de moi !!! Le sage femme est super zen, il passe de temps en temps, dit que l accouchement se passe très bien, que ca va vite et que c est très bien etc. une aide soignante reste avec nous la dernière heure. Je me dis que je ne supporterai plus une seule contraction mais elles s enchainent encore et encore. Je sors de la baignoire direction la table d accouchement. Pour sortir de la baignoire….. mdr luc et l’aide soignante sont obligés de me porter , je n ai plus aucune force, je tremble de tous mes membres, mes jambes trembleront jusqu’à a l’expulsion.Au bout d un moment j ai envie de pousser, le sage femme me dit de faire comme je le sens, de pousser si j’en éprouve le besoin, il ne veut pas refaire de toucher vaginal, il dit que c est moi qui sait. Ce sage femme est génial. Je commence a pousser, luc tiens ma jambe gauche l aide soignante la droite, et le sage femme berce mes jambes entre les contractions et ça me soulage. La poche n est pas percée, le sage femme veut que je la perce naturellement, je pousse, elle sort mais ne rompt pas!!! Je la déteste ! Lol au bout de 6 à 8 poussées, il la rompt.et après ça fait encore plus mal, je ne pensais pas que c était possible !!! Maintenant c est la tête de bébé qui arrive…et la je pousse, il, me dit de faire tsss en poussant, la douleur est intense, je hurle, le ahhhh qui sort de je ne sais ou. Comment un tel cri peut sortir de moi !?! Lol je comprends tout de suite que le ahhhh augmente la douleur!!!! Je reprends mon tss, ne pousse de toutes mes forces…… ça ne passe pas….piqure de lidocaine et épisio. Le sage femme m’as laisser pousser plusieurs fois, il a voulu m éviter l episio mais pas le choix. Puis la tête sort,, je saurai après que le cordon etait autour de son cou mais pas serré. Puis les épaules. Je sens ensuite ses jambes sortir de mon ventre. C est magique. Je suis encore sous le coup de la douleur et de l intensité de ces dernières heures. Il est 6h55 et j ai ma fille dans mes bras. Pour conclure, j ai beaucoup souffert mais si j ai un deuxième enfant, ce sera sans péri !!! C est une expérience merveilleuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :