Coralie – 5 mars 2011 « mon accouchement restera un excellent souvenir gravé en moi « 

8 Nov
  17 février 2011 dernier:  rendez-vous sage femme avant mon terme (qui soit dit en passant ,personne n’est d’accord: certains disent le 3 mars d’autres le 10 moi je suis sur que se sera pour le 5)
La Sage femme est  froide, à l’examen tout est ok, mais beaucoup de tension et de rétention d’eau …no comment elle me laisse repartir avec mes étoiles devant les yeux!
Je commence à en avoir marre, on me prévoit un beau bébé, de plus de 4kg. Tout le corps médical pense à un bébé pour fin février. je suis partie comme ça et du coup je me met ça dans la tête… Les jours passent, je fête mon anniversaire le 20 février. Ma mère est inquiète par l’état de mes jambes et mes étourdissements mais c’est une bonne journée malgré la fatigue, moi je voulais accoucher après mon anniv’ !  chose faite :  je dis a bébé « c’est bon tu peux sortir maintenant!!! » sauf que rien …
3mars : mon compagnon voit ses vacances prendre fin et moi je désespère.  On tente de s’occuper donc on pars aux courses et là pliée en deux sur le caddie je marche grâce a lui. Les courses sont un calvaire,  mon homme n’arrête pas de me demander si il doit appeler les pompiers (un peu stressé le gars lol) puis plus rien.  Arrivés à la maison, mes jambes me font mal ,la barre au sternum reste présente en permanence et les étoiles devant mes yeux m’éblouissent perpétuellement …
4 mars : Je pleurs tout le temps depuis plus d’une semaine, mon homme craque et arrive à me convaincre d’aller à la maternité. Apres un appel à la mat (c’est une sage femme sympa)  j’accepte d’y aller.
Arrivée vers 14h après un peu d’attente, on me met dans une chambre d’examen et me branche le monito.  45min plus tard elle constate comme moi qu’il y a des contractions.   Pour moi c’est pas vraiment une bonne nouvelle,ça fait 1 mois que c’est le cas, j’ai peur de rentrer chez moi, je veux rester et accoucher !
Examen du col(15H) je suis à 2cm « nan sérieux!…cool ».  Un pipi dans un petit pot(facile,  oui enceinte surtout a quelques jours du terme on a toujours envie) car elle est inquiète.  Je suis à plus de 17 de tension … sauf qu’après le test dans les urines elle appelle le gynéco car 3g de protéine dans les urines ce n’est pas bon du tout (sauf que moi j’en sais rien et on ne m’explique pas ce que ça signifie)  ! On me garde.  Je suis contente mais un peu flippée de ce qui m’attend… C’est bien connu,  l’inconnu impressionne toujours un peu!
La sage femme me montre la chambre ou je vais passer la nuit mais je ne prête pas attention a ce qui s’y trouve dedans. Mon homme inquiet lui aussi, ne sait pas trop quoi faire. La sage femme le rassure et lui dit que ce serait bien de me rapporter des affaires une fois mon enregistrement fait à l’accueil. Et moi, pas tout a fait consciente, je lui dit » le strict minimum, je rentre demain ».  Mais la sage femme me contredit ,vu le résultat de mon examen urinaire.  Si je n’accouche pas dans la nuit on me déclenchera  demain matin, donc  vaut mieux  apporter le sac de bébé aussi. Je comprend d’un coup que tout se passe pas aussi bien qu’on me le laisse croire… Alors nous voila partis pour réserver la télé et m’enregistrer à l’accueil. Toujours des petites contractions qui me tendent le ventre pas vraiment agréables mais largement supportables sauf qu’arrivés au rez de chaussé, une plus violente efface mon sourire suivie de près par une seconde… J’ai du mal à rester concentrée, je tente de faire bonne figure et répondre aux renseignements demandés. Je remonte en chambre, cette fois je la regarde vraiment et c’est bizarre de se retrouver la avec cette petite « caisse à savon » transparente vide en se disant que bientôt se sera mon bébé qui dormira dedans…  La pression monte d’un cran.
La SF revient je lui indique que les contractions sont plus douloureuses. Examen.  il est 17H30 je suis à 4 bon cm, alors mon compagnon rentre à la maison se reposer, s’occuper du chien et manger un morceau.  Je le tiens informé.  Les contractions s’intensifient et j’ai pas du tout envie qu’il me voit souffrir …Il rentre,je préviens par texto ma mère et ma soeur que c’est pour demain au plus tard ! J’ai chaud,à  chaque contraction je sue donc je file sous la douche. C’est agréable l’eau chaude qui ruisselle sur mon ventre, qui ne cesse de se durcir douloureusement. J’y reste un moment, je suis dans ma bulle je n’ai plus aucune notion du temps puis comme si j’avais passé un autre palier dans la douleur. Je ne contrôle plus rien; je suis incapable de respirer,parler ou marcher quand la contraction est la.  Je sonne , j’ai besoin d’aide et vite la sage femme arrive accompagnée d’une élève.Elles m’aident a aller sur mon lit, me sèchent  et m’enfilent une blouse. Un examen du col. Elle me demande la permission pour que l’élève fasse aussi l’examen, j’accepte. Après la contraction qui me fige de douleur, je suis à un bon 6 presque 7 . Elle propose la péridurale j’accepte ! Un texto à mon homme, pas de réseau… tant pis. On part en salle d’accouchement en fauteuil. Je tremble, j’ai peur il est 20H30. Dehors il fait noir je traverse le couloir vitrifié qui mène à la salle d’accouchement la peur au ventre , des questions pleins la tête , des larmes pleins les yeux. Je vais attendre une heure avec l’élève qui m’aide à rester concentrée , à respirer et surtout à ne pas m’affoler. La douleur m’envahi complètement.  Je ne pense plus a rien, qu’a elle, en me demandant quant ça va s’arrêter. Je maudis l’anesthésiste qui met trop de temps a mon gout… Ca y est le voila, il tente de faire de l’humour je ne suis plus réceptive, dos rond malgré les contractions qui ne s’arrêtent plus. Voila c’est fini, je m’allonge sur le dos, une contraction moins forte puis une autre après une courte pause. Ca fait du bien d’avoir 2 sec de pause, je suis exténuée puis mon ventre se durcit, moi je grelotte toujours mais j’ai plus mal alors je demande un téléphone pour prévenir mon homme !
22H45 :On m’injecte un produit dans la perfusion, curieuse je demande ce que sait..On me dit que c’est pour relancer le travail qui s’est trop ralenti et vu ma tension à 18 c’est pas très bon pour bébé!
23H30: mon homme arrive paniqué d’avoir manqué quelque chose mais  il agréablement surpris de me voir tout sourire.
Minuit:  La sage femme m’ausculte, je suis a 9 elle décide de me percer la poche des eaux. Après avoir vidé ma vessie je sens rien, ce qui m’inquiète pour la suite.  Paf , la poche lui explose au visage  comme un ballon de baudruche, j’y suis pour rien mais je suis désolée,  je suis gênée même si elle m’assure que tout va bien ! Bébé pousse donc comme il faut vers le bas, elle me propose de me mettre sur le coté pour que bébé se présente encore mieux et facilite la sortie.  En attendant elle va se changer et nous on rit en repensant a ce qu’il vient de lui arriver !
1H20 : Je demande à mon homme d’appeler, ça va pas j’ai chaud, je sens qu’un truc se passe j’ai comme une envie de pousser, j’ai mal…  La sf me propose de pousser alors que je suis encore sur le coté. Effectivement c’est le moment ..J’ai la pression, peur que ça parte en césarienne ,peur que mon homme voit des choses qu’il devrait pas voir, qu’il tombe dans les pommes, peur de pas savoir faire mais ça y est, installée en position gynéco on m’indique une contraction !  Première poussée, je sens que je fais n’importe quoi, j’ai la tête qui tourne et je commence a douter sur la possibilité que notre bébé sorte par la. Deuxième poussée, cette fois guidée par cet instinct qui m’envahi la sf et l’auxiliaire me motivent, me félicitent.  Je bosse bien apparemment, je répète plusieurs fois que je vais pas y arriver et puis deuxième vague d’instinct, 3éme poussée super efficace avec les encouragements de mon coach, mon homme …
« Stop stop stop arrêtez de pousser »,  je sens sans douleur mon bébé sortir vite. Très vite son front, son nez, son menton et les épaules passées.. Trop rapide,  je la vois sortir en ombre chinoise à travers la blouse de bloc placée sur mes jambes  super!
1h34 :C’est fini, cordon trop court, elle est posée sur mon ventre, je veux la remonter mais en tirant je sens le cordon entre mes lèvres.  Le papa le coupe et la voila, ma beauté ma fille, ma nouvelle raison de vivre.  Je suis mère, la lionne en moi se réveille.  Mon homme m’embrasse , trop fière de moi , elle est propre,  bien colorée.  J’ai été inquiète de pas l’entendre pleurer, mais en la voyant je sens que tout va bien.  Les félicitations des femmes fusent .Un peu de couture pour une petite déchirure après expulsion du placenta, pendant que l’auxiliaire aspire un peu,la pèse et mesure notre fille. 4kg265 ,50cm ! Wouaah j’ai réussi à la sortir et je suis même pas fatiguée !
Elle revient sur moi(enfin même si je l’ai pas quitté des yeux ) je suis heureuse et soulagée que tout soit fini. Enfin j’attendais ça depuis le jour ou j’ai vu le + sur le test de grossesse. Elle est calme et tellement belle, j’en reviens toujours pas!
Elle a faim déjà alors l’auxiliaire me dit « je vais vous l’installer », on me demande pas mon avis, ça leur parait tous évident que j’allaite. Je me sens forcée moi qui n’avait pas choisi d’allaiter , alors je refuse. Ce sera le biberon mais finalement donner en peau à peau et  ça reste un moment magique!
 Avec le recul je pense que c’est un accouchement respecté même si on ne m’a pas toujours demandé mon avis ! Ça reste un moment magique. Même la douleur je la trouve bénéfique.  Je tenterais de tenir sans péridurale la prochaine fois et je ferais sûrement la tétée  de bienvenue! Merci a Marion et Sabine de la maternité de Chinon. Malgré le fait que  j’ai pu  trouvé le suivi grossesse moyen et le séjour mitigé,  mon accouchement restera un excellent souvenir gravé en moi et ce grâce a vous .
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :