Naissance de R. – 2009 – Bas Rhin

14 Nov

Un déménagement, une nouvelle grossesse et perte de tous les repères : il faut chercher de nouveau un suivi humain, une solution pour accoucher comme on le désire… Mon mari a peur d’un Accouchement A Domicile et de toutes façons, ce n’est pas possible sur le département où nous venons d’emménager. Pas de Plateau Technique non plus. Je trouve quand même une sage femme libérale trés sympathique, qui a le même point de vue que nous sur la grossesse et l’accouchement : ce ne sont pas des maladies et la femme est faite pour accoucher. Aprés renseignement sur les hôpitaux et cliniques proches, nous décidons de faire les 3h de route qui nous séparent de l’hôpital où nous avons accouchés deux ans auparavant. 3 semaines avant le terme, j’ai des contractions, régulières, assez fortes, pendant 2-3h puis ça se calme. Un vrai « faux travail » vu que le col ne bouge pas… 10 jours avant terme, je suis sûre que ça y est, des contractions bien régulières, fortes, il faut que je me mette dans ma bulle pour les supporter… Vu la route à faire, j’appelle mon mari et on part pour l’hôpital. Mais en cours de route, tout s’arrête et lors de l’examen d’entrée dans le service, le col n’a toujours pas bougé, rien de probant. Je suis tellement découragée que je demande un déclenchement qui est accepté vu le terme, l’état du col (il est quand même un peu mou et ouvert donc…) et mon état de fatigue. Le travail commence réellement à 3h du matin, on va donc en salle de travail où la SF me propose un ballon, un bain, etc… ce qui pourrait m’aider. Le bain ne me tente pas, du coup je prends le ballon et je vais y passer le plus clair de mon temps, jusqu’à 19h. La SF reste trés discrète, pas d’examens tant que je ne le demande pas (concrètement, j’en aurai un à 3h du matin lors du début du travail, un en début d’aprés midi et un en début de soirée, au changement d’équipe). Durant toute la journée, la marche, le ballon, tous les mouvements possibles ne sont pas d’une grande utilité pour faire avancer le travail qui reste trés lent. Mais la SF reste à proximité, nous demande de temps en temps si tout va bien et nous laisse gérer à notre rythme, à notre envie. Vers 20h30, tout s’accélère : là, je sens que c’est bientôt le moment ! Je monte sur la table d’accouchement mais je reste sur le côté, c’est la position dans laquelle je me sens le plus à l’aise. Et d’un coup, je sens que le bébé descend, la SF me dit « fais comme tu le sens », alors je suis mon instinct, je laisse le bébé descendre, puis sortir, c’est vraiment de la poussée instinctive, je ne maitrise rien, je suis juste mon corps et en trois poussées, il est là. La délivrance se passe bien ensuite, pas de déchirure, un peau à peau pendant 2h avant de peser, mesurer et habiller ce nouveau petit être. De nouveau on a eu affaire à une équipe à l’écoute, respectueuse et confiante dans les couples qui viennent accoucher à cet hôpital. Aprés une nuit de repos, nous sommes rentrés chez nous sans aucun souci, sans devoir négocier ce départ précoce avec l’équipe, c’est juste normal pour eux à partir du moment où tout va bien…

1er accouchement: https://moncorpsmonbebemonaccouchement.wordpress.com/2013/11/14/302-naissance-de-s-2003-gironde/
2e accouchement: https://moncorpsmonbebemonaccouchement.wordpress.com/2013/11/14/naissance-de-t-2004-gironde/
3e accouchement: https://moncorpsmonbebemonaccouchement.wordpress.com/2013/11/14/naissance-de-y-2007-bas-rhin/

Publicités

Une Réponse to “Naissance de R. – 2009 – Bas Rhin”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :