Tag Archives: maternité

Coralie – 5 mars 2011 « mon accouchement restera un excellent souvenir gravé en moi « 

8 Nov
  17 février 2011 dernier:  rendez-vous sage femme avant mon terme (qui soit dit en passant ,personne n’est d’accord: certains disent le 3 mars d’autres le 10 moi je suis sur que se sera pour le 5)
La Sage femme est  froide, à l’examen tout est ok, mais beaucoup de tension et de rétention d’eau …no comment elle me laisse repartir avec mes étoiles devant les yeux!
Je commence à en avoir marre, on me prévoit un beau bébé, de plus de 4kg. Tout le corps médical pense à un bébé pour fin février. je suis partie comme ça et du coup je me met ça dans la tête… Les jours passent, je fête mon anniversaire le 20 février. Ma mère est inquiète par l’état de mes jambes et mes étourdissements mais c’est une bonne journée malgré la fatigue, moi je voulais accoucher après mon anniv’ !  chose faite :  je dis a bébé « c’est bon tu peux sortir maintenant!!! » sauf que rien …
3mars : mon compagnon voit ses vacances prendre fin et moi je désespère.  On tente de s’occuper donc on pars aux courses et là pliée en deux sur le caddie je marche grâce a lui. Les courses sont un calvaire,  mon homme n’arrête pas de me demander si il doit appeler les pompiers (un peu stressé le gars lol) puis plus rien.  Arrivés à la maison, mes jambes me font mal ,la barre au sternum reste présente en permanence et les étoiles devant mes yeux m’éblouissent perpétuellement …
4 mars : Je pleurs tout le temps depuis plus d’une semaine, mon homme craque et arrive à me convaincre d’aller à la maternité. Apres un appel à la mat (c’est une sage femme sympa)  j’accepte d’y aller.
Arrivée vers 14h après un peu d’attente, on me met dans une chambre d’examen et me branche le monito.  45min plus tard elle constate comme moi qu’il y a des contractions.   Pour moi c’est pas vraiment une bonne nouvelle,ça fait 1 mois que c’est le cas, j’ai peur de rentrer chez moi, je veux rester et accoucher !
Examen du col(15H) je suis à 2cm « nan sérieux!…cool ».  Un pipi dans un petit pot(facile,  oui enceinte surtout a quelques jours du terme on a toujours envie) car elle est inquiète.  Je suis à plus de 17 de tension … sauf qu’après le test dans les urines elle appelle le gynéco car 3g de protéine dans les urines ce n’est pas bon du tout (sauf que moi j’en sais rien et on ne m’explique pas ce que ça signifie)  ! On me garde.  Je suis contente mais un peu flippée de ce qui m’attend… C’est bien connu,  l’inconnu impressionne toujours un peu!
La sage femme me montre la chambre ou je vais passer la nuit mais je ne prête pas attention a ce qui s’y trouve dedans. Mon homme inquiet lui aussi, ne sait pas trop quoi faire. La sage femme le rassure et lui dit que ce serait bien de me rapporter des affaires une fois mon enregistrement fait à l’accueil. Et moi, pas tout a fait consciente, je lui dit » le strict minimum, je rentre demain ».  Mais la sage femme me contredit ,vu le résultat de mon examen urinaire.  Si je n’accouche pas dans la nuit on me déclenchera  demain matin, donc  vaut mieux  apporter le sac de bébé aussi. Je comprend d’un coup que tout se passe pas aussi bien qu’on me le laisse croire… Alors nous voila partis pour réserver la télé et m’enregistrer à l’accueil. Toujours des petites contractions qui me tendent le ventre pas vraiment agréables mais largement supportables sauf qu’arrivés au rez de chaussé, une plus violente efface mon sourire suivie de près par une seconde… J’ai du mal à rester concentrée, je tente de faire bonne figure et répondre aux renseignements demandés. Je remonte en chambre, cette fois je la regarde vraiment et c’est bizarre de se retrouver la avec cette petite « caisse à savon » transparente vide en se disant que bientôt se sera mon bébé qui dormira dedans…  La pression monte d’un cran.
La SF revient je lui indique que les contractions sont plus douloureuses. Examen.  il est 17H30 je suis à 4 bon cm, alors mon compagnon rentre à la maison se reposer, s’occuper du chien et manger un morceau.  Je le tiens informé.  Les contractions s’intensifient et j’ai pas du tout envie qu’il me voit souffrir …Il rentre,je préviens par texto ma mère et ma soeur que c’est pour demain au plus tard ! J’ai chaud,à  chaque contraction je sue donc je file sous la douche. C’est agréable l’eau chaude qui ruisselle sur mon ventre, qui ne cesse de se durcir douloureusement. J’y reste un moment, je suis dans ma bulle je n’ai plus aucune notion du temps puis comme si j’avais passé un autre palier dans la douleur. Je ne contrôle plus rien; je suis incapable de respirer,parler ou marcher quand la contraction est la.  Je sonne , j’ai besoin d’aide et vite la sage femme arrive accompagnée d’une élève.Elles m’aident a aller sur mon lit, me sèchent  et m’enfilent une blouse. Un examen du col. Elle me demande la permission pour que l’élève fasse aussi l’examen, j’accepte. Après la contraction qui me fige de douleur, je suis à un bon 6 presque 7 . Elle propose la péridurale j’accepte ! Un texto à mon homme, pas de réseau… tant pis. On part en salle d’accouchement en fauteuil. Je tremble, j’ai peur il est 20H30. Dehors il fait noir je traverse le couloir vitrifié qui mène à la salle d’accouchement la peur au ventre , des questions pleins la tête , des larmes pleins les yeux. Je vais attendre une heure avec l’élève qui m’aide à rester concentrée , à respirer et surtout à ne pas m’affoler. La douleur m’envahi complètement.  Je ne pense plus a rien, qu’a elle, en me demandant quant ça va s’arrêter. Je maudis l’anesthésiste qui met trop de temps a mon gout… Ca y est le voila, il tente de faire de l’humour je ne suis plus réceptive, dos rond malgré les contractions qui ne s’arrêtent plus. Voila c’est fini, je m’allonge sur le dos, une contraction moins forte puis une autre après une courte pause. Ca fait du bien d’avoir 2 sec de pause, je suis exténuée puis mon ventre se durcit, moi je grelotte toujours mais j’ai plus mal alors je demande un téléphone pour prévenir mon homme !
22H45 :On m’injecte un produit dans la perfusion, curieuse je demande ce que sait..On me dit que c’est pour relancer le travail qui s’est trop ralenti et vu ma tension à 18 c’est pas très bon pour bébé!
23H30: mon homme arrive paniqué d’avoir manqué quelque chose mais  il agréablement surpris de me voir tout sourire.
Minuit:  La sage femme m’ausculte, je suis a 9 elle décide de me percer la poche des eaux. Après avoir vidé ma vessie je sens rien, ce qui m’inquiète pour la suite.  Paf , la poche lui explose au visage  comme un ballon de baudruche, j’y suis pour rien mais je suis désolée,  je suis gênée même si elle m’assure que tout va bien ! Bébé pousse donc comme il faut vers le bas, elle me propose de me mettre sur le coté pour que bébé se présente encore mieux et facilite la sortie.  En attendant elle va se changer et nous on rit en repensant a ce qu’il vient de lui arriver !
1H20 : Je demande à mon homme d’appeler, ça va pas j’ai chaud, je sens qu’un truc se passe j’ai comme une envie de pousser, j’ai mal…  La sf me propose de pousser alors que je suis encore sur le coté. Effectivement c’est le moment ..J’ai la pression, peur que ça parte en césarienne ,peur que mon homme voit des choses qu’il devrait pas voir, qu’il tombe dans les pommes, peur de pas savoir faire mais ça y est, installée en position gynéco on m’indique une contraction !  Première poussée, je sens que je fais n’importe quoi, j’ai la tête qui tourne et je commence a douter sur la possibilité que notre bébé sorte par la. Deuxième poussée, cette fois guidée par cet instinct qui m’envahi la sf et l’auxiliaire me motivent, me félicitent.  Je bosse bien apparemment, je répète plusieurs fois que je vais pas y arriver et puis deuxième vague d’instinct, 3éme poussée super efficace avec les encouragements de mon coach, mon homme …
« Stop stop stop arrêtez de pousser »,  je sens sans douleur mon bébé sortir vite. Très vite son front, son nez, son menton et les épaules passées.. Trop rapide,  je la vois sortir en ombre chinoise à travers la blouse de bloc placée sur mes jambes  super!
1h34 :C’est fini, cordon trop court, elle est posée sur mon ventre, je veux la remonter mais en tirant je sens le cordon entre mes lèvres.  Le papa le coupe et la voila, ma beauté ma fille, ma nouvelle raison de vivre.  Je suis mère, la lionne en moi se réveille.  Mon homme m’embrasse , trop fière de moi , elle est propre,  bien colorée.  J’ai été inquiète de pas l’entendre pleurer, mais en la voyant je sens que tout va bien.  Les félicitations des femmes fusent .Un peu de couture pour une petite déchirure après expulsion du placenta, pendant que l’auxiliaire aspire un peu,la pèse et mesure notre fille. 4kg265 ,50cm ! Wouaah j’ai réussi à la sortir et je suis même pas fatiguée !
Elle revient sur moi(enfin même si je l’ai pas quitté des yeux ) je suis heureuse et soulagée que tout soit fini. Enfin j’attendais ça depuis le jour ou j’ai vu le + sur le test de grossesse. Elle est calme et tellement belle, j’en reviens toujours pas!
Elle a faim déjà alors l’auxiliaire me dit « je vais vous l’installer », on me demande pas mon avis, ça leur parait tous évident que j’allaite. Je me sens forcée moi qui n’avait pas choisi d’allaiter , alors je refuse. Ce sera le biberon mais finalement donner en peau à peau et  ça reste un moment magique!
 Avec le recul je pense que c’est un accouchement respecté même si on ne m’a pas toujours demandé mon avis ! Ça reste un moment magique. Même la douleur je la trouve bénéfique.  Je tenterais de tenir sans péridurale la prochaine fois et je ferais sûrement la tétée  de bienvenue! Merci a Marion et Sabine de la maternité de Chinon. Malgré le fait que  j’ai pu  trouvé le suivi grossesse moyen et le séjour mitigé,  mon accouchement restera un excellent souvenir gravé en moi et ce grâce a vous .
Publicités

Naissance de Léo_ 2009 et Naissance de Lilwenn_2013

24 Fév

La naissance de Léo le 30 Juin 2009 a 18h39 (dans les Hautes Alpes) :

30 Juin 2009 : 6h00 du matin.

Je me réveille avec une de ses envies de faire pipi !! .. Tellement grosse envie que je me fais dessus !!!! Je me trouve idiote et fais le ménage de mes bêtises…. Ppfft… Y a pas idée d’être incontinente en cette fin de grossesse aussi !! Bon je me recouche… et paf rebelote, re envie et re ratage !!! … je me dis quand même c bizare cette histoire !
L’idée de perdre les eaux m’effleure l’esprit mais a 18 jours du terme, et persuadée que j’irais au bout du bout, je me recouche en me disant que bébé doit donner des coups sur la vessie et que comme j’avais bcp bu tte la nuit, c’est donc normal…

6h25 … 3ème ratage de toilettes… le doute n’est plus permis et là ca coule en continue… ca sent franchement pas le pipi… ok je réalise : je perds les eaux !
Je prends une serviette éponge et me remet dans le lit, j’attends 6h35 que mon homme se réveille pr lui annoncer car c’est l’heure à laquelle il doit se lever pour aller travailler.

Il me dit ok, et est heureux… Il commence à se préparer. Je ne veux pas qu’on se dépêche trop car de toute façon sans contractions le travail risque d’être long… (moi qui avait accouché en 4h30 pr Amaya)… Le liquide n’est pas teinté donc pas de souffrances fœtales…

Le temps qu’on se douche chacun, qu’on déjeune (non… que Christophe déjeune car je n’ai pas faim), qu’on prépare Amaya, et qu’on sorte bien les chiens, il est déjà 8h30.

8h30 : donc c parti, on dépose Amaya chez la nounou, on prend le tps de lui expliquer tt car si c’est long Amaya dormira chez elle. Pas de contractions ou très très peu douloureuses…
Dans la voiture on rigole on parle de plein de choses mais l’ambiance est différente de quand j’allais accoucher d’Amaya !! Bref on est décontracté ! (c facile sans contractions !)

10h : arrivée à la mater, Fanny la sage femme m’accueille. Très gentille ! Elle m’examine, je suis à 3. C’est donc bien partit ! Je réalise tjs pas que dans la journée je serais Maman pr la deuxième fois… Monito : tout baigne BB est en forme. J’ai qques contractions très supportable.
J’informe Fanny que je souhaite accoucher sans péri mais que pr Amaya je n’ai pas réussi j’ai eu une rachi a 8 car je n’arrivais plus à gérer … je lui dis que je souhaite qu’elle m’aide à aller au bout mais que si c trop long et que je souffre trop que je veux bien changer d’avis !lol ! Je lui dis aussi que je ne veux pas de perf, que je veux me mouvoir et pouvoir boire et manger… Elle est ok pour tout ^^ ! (j’ai changé de mater pr cette naissance car j’étais traumatisée de pas pouvoir boire pendant la naissance de ma fille)
Je lui dis aussi que je veux qu’elle m’examine régulièrement car j’ai besoin de savoir si ca avance pour me faire une idée psychologiquement !!

11h30 : je suis à 6 et tjs peu de contractions douloureuse même si le peu que j’ai deviennent un peu plus « franche » et plus longue surtout…
Ca avance vite dis donc !!! et tout ça sans douleurs !! J’explique à Fanny que pdt ce dernier moi je rêvais très souvent d’accouchement sans aucunes douleurs !!! Elle me dit que mon rêve se réalise ! On rigole bien sûr !!

14h : tjs 6 … je suis déçue ! ca stagne un peu mais bon je ne me plein pas j’ai tjs pas de « vrai » contractions !! On a partagé mon plateau repas avec ChristopheFanny m’a autorisé a grignoter un peu…

15h : on est à 7 … je fais du ballon ca passe le temps et Christophe bouquine…
16h : on arrive à 8. Contractions ttes les 10/15 min environs, un peu plus douloureuses mais largement gérable. Je respire bien comme en cours de prépa et ca se gère !!! Au monito tt va bien !
Une puéricultrice me propose un thé et me dit en rigolant « et bien vous souriez tjs ?? Ce n’est pas rigolo pour nous un accouchement comme le votre » !!!

17h45 : tjs 8 …. Là je suis non seulement déçue mais ca commence à faire long ! Fanny me dit que normalement on ne bloque pas à 8 !!!! On discute, et elle pense que je fais un blocage psychologique, elle m’aide à chercher les causes … Moi je le sais… je lui explique que dans ma tete je ne pensais pas accoucher si tôt… je n’étais pas prête !! En plus sans beaucoup de contractions douloureuses, je n’ai franchement pas l’impression d’accoucher !!!!

Je lui dis que peut etre que si on était dans la salle de travail je prendrais plus le travail au sérieux !!! là je suis trop détendue et pas dans un état d’esprit d’accouchement !!!

18h : on arrive en salle de travail. Et elle me dit que si a 18h30 je rigole toujours et que ca ne bouge pas, elle me posera une perf d’ocytocine pour faire avancer… elle me dit ca pr me faire peur et me mettre la pression. Les contractions sont douloureuses ca y est. Mais je gère tjs ! et je pense à chaque contraction a la tête de mon bébé qui doit ouvrir le col !!! je me met en tête ça y est, que je vais accoucher…

18h10 : le gygy arrive… et il me dit que maintenant on rigole plus car j’ai quand même perdu les eaux, va falloir penser à accoucher !!
Je dis à zom, « ça, c’est Fanny qui lui a dit de venir car elle ne veux pas me poser de perf et elle me met la pression pr qu’on y aille !! »

18h25 : ouuuh !!!!! ca se précise !!!!!!!!!!! J’avais oublié que les VRAI contractions ca faisait si mal !! mais je gère je gère… ouh la la … j’ai comme envie d’aller aux toilettes …. Ouuuh !! ca commencerai même à pousser !!!! Je dis à zom de sonner car Fanny était repartie…

18h30 : là voila (enfin) !!! je lui dis que là ca pousse dur !!!! Elle essaie de m’examiner debout (car c comme ca que je suis pr gérer mes contractions) … elle y arrive pas…
Je me mets sur le lit et je suis trop mal !!! Les contractions je les gère plus allongée !!! et j’ai une envie de pousser !!!!
Elle me dit que pourtant je suis tjs à 8 !!!!!!!!!
MAIS CA POUSSE !!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors là elle n’hésite pas elle me dit qu’elle va aider le col à finir d’ouvrir dès la prochaine contraction…
Y en a une justement, et elle me dit de pousser … Aucuns problème mon corps ne réclame que ça de tte façon je ne pouvais pas ne pas pousser c’était pas possible !
Elle me met en position d’accouchement sur le côté comme j’ai appris en cours de prépa !! mais là encore je suis mal dès qu’une contraction arrive !!!!! je crie que je suis pas bien, je me remet sur le dos, enfin demi assise, ou plutôt affalée sur le lit et je ne peux plus bouger….Fanny me laisse comme ca ! ne me met pas les pieds ds les étriers ni rien. Je suis en train d’accoucher…. Je n’entends plus rien : je sens qu’il faut que je pousse, de ttes mes forces alors je pousse !!
Je sens ce petit corps tt chaud qui glisse vers la sortie !! je n’ai pas mal mais cette sensation de chaleur m’envahie !!!j’entends Fanny qui me dit qu’il est presque là !! mais même si elle ne me le disais pas, je le savais ! la contraction sur laquelle je viens de mettre ttes mes forces s’arrête… je reprends mon souffle, ca brule un peu !! et Fanny me dis qu’on y est presque… Je le sais !! je le sens !! et hop en revoila une… je repousse un petit coup, ca y est !! il est sorti !!! 18h39 !!! je l’attrape je le prends !!! Qu’il est petit ce petit ange !!! si fragile !! ooooh !!c un ptit gars !!!!!!!!! un petit Léo ! je suis émue … aux anges … il est couvert de vernix !
Je demande à ce que le papa coupe le cordon qu’une fois qu’il arrêtera de battre.
Je contracte encore, Fanny me demande si je suis prête pr le placenta… je me motive, ce sera fait !!! je pousse sur une contraction et plouf il sort.
Pdt le peau à peau elle m’examine : même pas déchirée !! Vraiment tt est parfait jusqu’au bout !!!!
2h30 de peau à peau… on nous laisse tranquille. Je suis comblée ! il tête très bien. Il sera pesé qu’après ces 2h30… 3kg080 ! il sera mesuré qu’a la sortie de la mater (47cm)
J’ai poussé 4 min m’a dit Fanny !!

Un accouchement de rêve ! certe on a passé la journée à la mater et c’était plus long que pour Amaya, mais quasiment sans douleurs … que du bonheur !!! Comme dans un rêve !

La naissance de Lilwenn à la maison le 08 Février 2013 à 20h49:

Lilwenn était prévu pr le 25 Février. Pour des raisons d’organisation j’espérais sa venue pour les jours qui arrivaient… Sans trop y croire pour autant.

7 Février 2013 : Pourtant, depuis 2 jours, j’ai des contractions qui deviennent régulières, que je sens bien, mais qui ne sont pas douloureuses. Je me demande si ça travail ou si c’est pour du beurre… J’ai envie d’y croire mais en même temps j’ai peur de me faire de faux espoirs…

Et si elle faisait comme sa grande soeur? Si elle attendait le terme? Je préfère ne pas penser à cette option pour le moment… Le soir du 7 Février je prends un bain, me relaxe, et parle ac ma puce… Je contracte toutes les 5 mins sans pour autant ressentir de douleurs… Je lui dis que moi je suis prête, que j’ai eut ma « dose » de grossesse… lol ! Je lui dit que son frère et sa soeur s’impatientent également… Et je lui explique que si elle arrivait ce serait bien plus pratique pr notre organisation… j’y tiens ! lol !

8 Février 2013 : 1h50 : fissure de la poche des eaux…

Ca coule sans grande abondance… Quelques petites contractions arrivent… rien de très sérieux mais celles-ci se rapprochent des douleurs de règles, et sont plus franche que celles de la veille…

2h30 : J’appelle ma Sage Femme pour lui dire… Elle me dis de la rappeler que si ça s’intensifie et surtout que ça se régularise et que ça se rapproche…

Ma maman arrive, elle va se coucher dans la chambre de mon fils en me souhaitant bon courage… Les 2 grands dorment bien… Je me demande si je vais accoucher avant qu’ils se lèvent… J’aimerai beaucoup ! mais je sais qu’au fond de moi je ne me sens pas très sereine j’ai peur de les impressionner si je me lâche..

Vers 3h30 : on fait venir la sage femme pourtant elle sent bien que les contractions sont pas suffisamment intense mais je ne sais pas pkoi j’insiste pr qu’elle vienne… Rien de bien sérieux effectivement le col n’est pas encore tout a fait rétrécit… Bref pour elle rien de sérieux… Mais elle décide de rester et de se coucher sur le canapé… On se recouche avec Christophe… Je continuerai d’avoir des contractions régulière mais gérable.. Je dormirais entre chaque…

A 7h du matin : aucune évolution… Rien n’a bougé ça ne s’intensifie pas, ça ralentit même… Je me dis que je bloque car mes enfants sont là… Je les réveils et je réveil ma maman pr qu’ils s’en aille… Pr que je puisse être seule pr le travail.

A 9h : Notre sage femme part pr sa tournée d’auscultation… On se dit qu’on se tien au courant si ça évolue… Je culpabilise un peu de l’avoir fait venir pour rien du tout finalement… Je déjeune ac Christophe, et on « attends » que le travail avance…

Midi : rien de plus… Les contractions vont et viennent toutes les 15 min en moyenne… Pr Léo ça faisait pareil mais le col lâchait… Là j’ai bon espoir que le travail soit identique : lent mais efficace pour autant !

Je ne perds plus de liquide du tout … Ma SF m’a dit qu’elle pensait que c’était juste une rupture de la 1ère membrane… Le bouchon muqueux par contre coule régulièrement … je me dis que ça travail…

A partir de 14/15h sous conseils de Claire, ma sage femme, je stimule mes seins, en essayant de faire sortir du lait pr déclencher les contractions qui sont tjs aussi espacées… (la lactation déclenchant de l’ocytocine naturellement…) Par contre elles sont plus longues, plus intenses mais tjs gérable…

Je commence a en avoir un peu marre que le tps passe et que rien ne bouge… Je contracte au mieux toutes les 5 minutes mais le plus souvent ce sont toutes les 10 minutes… Mais je continue a me dire que ça doit bien faire quelque chose tout ça !!

Et puis avec mon homme on profite on est tous les 2 en tête à tête et ça n’arrive pas souvent sans les enfants ! alors on en profite… !

Vers 17/18h elles sont pas plus rapprochées mais l’intensité augmente. J’ai besoin de m’exprimer par des « ooooooh » a chacune… Elles sont longues et démarrent fort à chaque fois mais j’ai tjs autant de répit pr récupérer… Je déambule, je marche, mon homme est là, présent… Il me demande ce qu’il peut faire mais je lui dit que pour le moment sa présence est suffisante. Je n’ai pas besoin d’autre chose. Je ne veux pas qu’on me touche. … Elles sont de plus en plus forte quand même… A partir de 18h elles s’intensifient encore.. Bien que tjs espacées elle me prennent de cours.. Je n’arrive plus à garder le silence… Je gémis, je chante.. je m’enferme dans ma bulle et j’imagine bébé qui appui sur le col a chaque fois… J’imagine le col qui s’ouvre sous la pression… Je signale à mon homme que si il veux se fumer une cigarette il serait temps qu’il y aille car après je risque d’avoir besoin de lui…

19h : on a rappelé la SF car les contractions étaient toutes les 5 min et elles devenaient vraiment difficile… J’avais le sentiment d’en venir (enfin !) au bout… Je « gère » en me disant que c’est pénible, mais que c’est normal c’est la fin… J’y crois à cette fin imminente…

19h50 : la SF arrive enfin ac sa collègue (on avait dit que si elles étaient dispo ttes les deux elles viendraient à 2)… Je suis dans ma bulle, je souffre terriblement, et je suis persuadée d’être en phase de désespérance… Je ne me sens plus capable de continuer… Je le dis a mon homme… C’est trop dur ! Parfois je sens comme une pression.. je me dis que la dilatation doit être complète et que bientôt bébé sera là… c’est ce qui me fait tenir !

Les sages femmes s’installent, et installent le matériel… puis je ne sais pas trop vers quelle heure (20h05?? 10?) mais le verdict tombe : je ne suis qu’a 4cm…

Je m’écroule sincèrement en maudissant mes idées d’AAD … Me voila bien embêtée ac mes 4 pauvres Cm !!! Si j’avais été en maternité, très sincèrement (et pourtant j’ai déjà eut Léo sans péri) j’aurais réclamé la péri corps et âmes… Comment continuer pdt plusieurs heures dans ces conditions ?

Je voulais qu’on m’achève… franchement… Après ça c’est le flou total, mais j’ai dû enfin lâcher prise… Grâce à la douleur! … Chaque contraction était accompagné d’un cri … d’un Aaaaah puissant… je ne pouvais plus gérer en silence… j’avais mal et j’avais besoin de l’exprimer… J’ai réellement « perdu pied »… J’entendais ma SF qui me disais de faire des ooooooooh grave et j’avais envie de lui dire que c’était des AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA AAAh et puis qu’elle avait qu’a le faire (merde ! ! lol)

Il doit être 20h15 et c’est « le début de la fin » lol, je ne gérais plus rien… Mon homme a été très déstabilisé car pr Léo sans péri, j’étais « zen » .. en tt cas je ne criais pas comme ça!… Mais au fond de moi je me disais que y avait pas moyen que ça dure des heures comme ça … Et je sentais cette petite pression au fond de moi… du coup a chaque contraction je poussais (je ne suis pas capable de dire si c’était mon corps qui le réclamait, ça ne ressemblait pas a la poussée « réflexe » que j’ai vécu pr Léo) …

Tjs est-il que je n’avais plus de répit … La douleur était comme présente sans interruption… Je n’étais plus là … je sentais la tête descendre et buter doucement … et puis d’un seul coup, je ne peux dire combien de temps après cette série de douleurs… mais j’ai senti, ça à lâcher… c’est passé…

Et là a nouveau des sensations que j’ai jamais connu non plus : la fameuse brûlure… La tête qui s’engage et qui descend ! Vraiment je l’ai senti passer !! lol ! (pourtant périmètre cranien a 32,5!!!) Mais quel soulagement ! La douleur est toujours présente mais elle fait « du bien »…

J’entends, très lointainement, qu’on me pose des questions sur la façon dont je veux me mettre pr l’expulsion… J’entends mais je ne suis pas là … Je suis à 4 pattes, la tête dans les bras de mon homme à crier et a pousser… Le monde peu bien s’écrouler autour de moi, le temps peu s’arrêter, la maison s’effondrer, je ne suis plus présente, mon « moi animal » a pris le dessus, et je suis mon instinct… J’écoute mon corps… je n’ai qu’une mission : faire sortir ce petit être …Et ce dans la position dans laquelle je suis c’est à dire a 4 pattes… je n’ai plus la force de bouger de toute façon j’ai l’impression qu’après ça je vais m’écrouler…

Et ça y est ça fait SPLASH … la poche des eaux, le bébé… tout sort en même tps ! la Sage femme est surprise ! elle a juste le temps de l’attraper « au vol » elle ne pensais que c’était a ce point imminent…

En fait moi j’ai pas vu qu’elle n’était pas prête c’est mon homme qui me l’a raconté après … Elles ont été toutes les deux largement surprise… Comme pr Léo.. une seule poussé et dehors ! lol !

Et voila que ma puce est entre mes jambes, elle est magnifique mais je suis toute étourdit.. j’ai eut bcp bcp de mal a réaliser que c’était fait, que c’était fini ! il m’a fallu quelques minutes pr reprendre mes esprits, l’attraper, et la chérir… Finalement il est 20h49.. 1/2h après l’annonce de mes 4 pauvres cm… Bébé était né!

Avec le recul, j’ai du lâcher prise quand les SF étaient là finalement… Et puis je voulais que mes « grands » puisse voir leur petite Soeur.. Pr celà on avait dit qu’il fallait qu’elle naisse avant 21h30… mission accomplit !

Après… C’est le début d’une nouvelle vie ! une page qui se tourne et une nouvelle qui s’écrit !!

En tt cas ce fut vraiment difficile sur la fin… Vraiment ! quelle intensité et quelle violence !Mais c’est ça une naissance « en douceur »… Violente mais respectée pour moi et pr ma puce… ! C’est ma sage femme qui se déplaçait en me tenant le monitoring… Elle ne m’a rien imposé… Elle s’est adapté a moi, a mes envies, a mes besoin. Elle me mettait des serviettes chaudes sur les reins pdt chaque contractions. Je me souviens juste que ça m’apaisait un peu mais je ne réalisait pas ce qu’elle faisait réellement…

Mais je suis fière de moi ! et on est si bien tous les 5 dans notre petite maison !!!

Si c’était à refaire ?? euuh on a dit qu’on s’arrêtait à 3 ! c bien 3… !! ^^ lol !

Bilan sinon : pas de déchirures, RAS a ce niveau là… Et ma puce mesure 50cm et pèse 2kg870. Elle est la plus belle bien entendue… en tt cas aussi belle que sa soeur et son frère …

La SF nous a montré le placenta; nous a expliqué comment bébé était positionné dedans et nous a dit qu’il était mûr… c à d que si bébé était resté elle aurait plus été alimenté correctement… D’ailleurs elle n’avait plus de vernix… C’était son moment !!!

Voila! ce récit à peut être l’air « violent » mais sincèrement je le trouve doux et pouvoir être présente à la maison et aux côté de Léo et d’Amaya dès le jour même c’est formidable. Ca évite de couper le lien et de rendre jaloux les frères et soeur…